Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Joueurs Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin de conseils

Par Betco

Bonjour à tous
Je suis mariée à un joueur addict.
Il a reconnu récemment avoir vraiment un problème avec le jeu même si parfois il minimise encore les choses ... ( quand je regarde les stats j ai pas perdu tant que ça.. et puis j ai re-gagné)
Il joue au poker et Paris sportifs.
Bien sûr ses amis proches sont des joueurs. Mais eux sont raisonnables ( a part 1 peut être )

J ai essayé de budgetiser le poker ... tu as droit a 100€/mois ...
Je pense que je suis naïve ça n a pas fonctionner évidemment.

J ai une carte bancaire que je peux désactiver . Ça a fonctionné quelques temps mais récemment il a dépenser plus de 350€ alors que nous étions en famille en courses .. Je pense qu il crédite avec son téléphone si j ai bien compris.

Il m a dit s en vouloir à chaque fois et avoir limite envie de se mettre dans un mur. Me dit de lui prendre rdv avec un psy mais quand ça lui passe il ne croit pas aux psy...
Il me vire sa paie chaque début de moi car sinon ce n était plus gérable.
Mais même comme ça il profite d emprunter la carte pour aller en courses pour dépenser..

Je me pose beaucoup de questions :

Dois je lui dire non quand il me demande 20€ pour jouer le soir ?
Doit il arrêter complémentement pour guérir ?
Comment gérer ses amis qui jouent avec lui ? Pour moi ça l influence ai je tort?
Il me dit jouer car il s ennuie ... comment l aider ? Il a commencé à jouer au poker à 16 ans donc à casiment toujours jouer.
Dois je le forcer à aller voir un psy ? Une hypnotherapeute ?

Les gens savent qu il joue ( amis famille ).

Merci d avance à ceux qui pourront m aider...

Fil suivant

4 réponses


LiliB - 13/09/2018 à 17h45

Bonjour,

Il y a 18 ans j'étais mariée avec un joueur compulsif.

J'ai tout tenté pour l'aider à sortir du jeu pathologique en l'amenant aux rencontres des gamblers anonymes, en payant pour une thérapie privée etc. sans succès car, comme votre mari, il y avait des jours ou il était hyper motivé et était prêt à tout pour s'en sortir et les autres jours ou il minimisait le problème.

Je ne comprenais pas pourquoi il ne cessait pas de jouer, tout simplement.


Aujourd'hui je vis l'envers du décor, je suis dépendante des jeux en lignes ... fort heureusement, ayant vécu dans l'ombre d'un joueur compulsif pendant 10 ans, j'ai vite réalisé le problème et j'ai tout de suite consulté et mit en place des mesures drastiques à savoir ne plus jouer du tout.


En effet, c'est la seule chose à faire car le joueur compulsif ne peut absolument pas jouer à des fins récréatives comme les autres. On se retrouve vite comme le chien qui coure après sa queue, carrément.

Pour augmenter notre dose d'adrénaline il faut jouer plus, avec des mises de plus en plus hautes …. c'est …. infernal.

Cela fait maintenant 18 mois que je ne joue plus au poker en ligne et 6 mois que je ne joue plus aux machines à sous en ligne .... bah oui j'ai cru que je pourrais jouer aux machines à sous sans problème car je n'étais "addict", selon moi, qu'au poker en ligne ... bah non ... les alcooliques si on les prive de bière pourront très bien se contenter de gin même si ils n'aiment pas trop ... bref.

Je pense donc qu'il faut une abstinence totale pour s'en sortir, mon humble avis "of course".

Avec mon ex-mari j'ai tout tenté, la douceur, la compréhension, les menaces, planquer sa carte bancaire, et j'en passe .... si cela ne vient pas de la personne elle-même c'est pratiquement peine perdue.

A tout le moins, pour minimiser les pertes, il y aurait peut-être lieu de laisser très peu d'argent accessible sur le compte mais mon ex-mari en était venu à emprunter à des amis à gauche et à droite alors .... pas évident.

J'ai même avisé les gens qui lui pasaient des sous que je ne les rembourserais pas et donc que si il prêtait des sous à mon ex-mari ce serait à leurs risques et périls.

Bon courage madame ... je ne sais pas si le mouvement "gamblers anonymes" existe en France mais ils ont un volet pour les conjoints et parents de joueurs qui peut s'avérer aidant pour vous il s'agit de Gam-Anon.

Betco - 14/09/2018 à 09h20

Merci Madame pour votre témoignage.
Je vais en discuter avec lui effectivement.
J'arrive a limiter les dégâts et c'est le seul "défaut" de mon mari , j'espère l'aider en tout cas.
Je sais maintenant que je dois l'empêcher de jouer totalement...
Mais s'il s'ennuie difficile de l'occuper..
Enfin c'est jamais une situation facile je pense..
Bravo a vous de vous en être sortie.

LiliB - 14/09/2018 à 14h11

Bonjour Betco,

Une chose très importante .... ne vous oubliez pas.

Bien souvent, le problème de jeu de notre conjoint prend toute la place et on en vient à onubilier complètement nos propres besoins.

Le démon du jeu a une grande emprise c'est comme la dépendance à l'alcool et aux drogues ni plus ni moins avec les problèmes physiques lors du sevrage etc.

Bon courage pour la suite.


lulu4510 - 12/10/2018 à 18h12

Je crois effectivement qu'il faut une abstinence totale. Moi même j'essaie de diminuer mais je vois bien que ça fonctionne pas. Comme quelqu'un qui fume la cigarette. Il ne peut pas en fumer 1 aux 2 semaines.....bon il y a des exceptions....mais on s'entend pour dire qu'un fumeur ne peut diminuer, il doit cesser définitivement, je crois que c'est la même chose pour le jeu. Qu'en pensez-vous ??

Répondre au fil Retour