Forums pour l’entourage

Je n’en peux plus

Ca fait maintenant 2 ans que j’ai appris que ma fille jouait.
Beaucoup d’autres problèmes sont venus se greffer. Elle a eu un bébé et son copain tapait dessus. Ce type, c’est une secte à lui tout seul, à savoir comment il peut la manipuler, meme encore maintenant malgré qu’ils sont séparés.
Nous on fait tout pour l’aider; je travaille mais je m’arrange pour m’occuper du bébé quand elle travaille, je la loge gratuitement, lui laisse tout son salaire pour son avenir et elle dès qu’elle peut elle joue.
Elle en est à plus de 10 000 € joué depuis 2 ans.
Elle n’a aucune limite car vu que je garde sa carte bleue, maintenant elle m’a volé de l’argent.
Je deviens très méchante verbalement avec elle pour essayer de la faire réagir. Il s’agit aussi avant tout de l’avenir de son enfant.
Elle va voir un psy depuis peu.
J’ai jamais caché son problème et en est parlé à tout mon entourage,déjà pour les protéger eux aussi car elle a déjà emprunté de l’argent à la famille pour des raisons bidons.
Pensez vous qu’il y a une issue car là, je suis à bout……….

7 contributions


- 23/01/2013 à 10h19

Bonjour,
Oui il y a certainement une issue mais cela risque de prendre du temps si elle ne reconnaît pas son problème de jeu.
C’est aussi normal que vous soyez à bout si elle en vient à vous voler et que vous avez l’impression qu’elle ne change pas. En tout cas vous avez bien fait de prévenir votre famille et de lui demander de ne pas lui prêter d’argent, ce qui ne ferait que prolonger le problème et envenimer les relations qu’elle peut avoir avec elle. Vous dit-elle pourquoi elle joue ? Parle-t-elle de regagner l’argent perdu ? Arrivez-vous à parler avec elle parfois de ce qui pourrait l’aider, au-delà du soutien matériel ?
Et vous-même, lorsque vous êtes à bout, envisagez vous un soutien psychologique ?

Cordialement,
le modérateur.



- 30/01/2013 à 14h21

etant moi meme joueur ,je peu vous dire qu’un joueur joue pour oublier la réalite des choses .un joueur joue pour le plaisir de jouer et non pour gagner de largent ,dailleur un joueur na pas la valeur de largent .un joueur ces tres bien que des personnes proches von laider alore pourquoi arreter de jouer?



- 06/02/2013 à 09h34

Oui Mikael13, vous soulignez à juste titre que l’aide financière et matérielle aux joueurs dépendants les aide en fait à continuer à jouer ! Cependant on peut comprendre aussi, si l’on essaye de se mettre dans la peau de cette maman et grand-mère, qu’il lui est difficile de ne pas aider sa fille fragilisée en charge d’un bébé. Cela rend se situation très compliquée !



- 06/02/2013 à 11h18

Bonjour,
La situation a un peu évolué depuis mon post car je me suis rendu compte que même séparé, son copain continuait à l’agresser quand il venait chercher le petit. Un grand pas a été franchi car elle a accepté de porter plainte. C’est toujours compliqué car lui veut prendre le petit mais il n’est plus question de lui donner tant qu’un juge n’aura pas décidé.
Pour moi, elle ne joue meme pas par plaisir mais quand le stress est trop insupportable avec ce qu’elle endure avec son ex copain. Je pense que c’est une soupape.
J’arrive mieux à la cerner, je pense. Je voudrais lui dire que quand l’envie de jouer est trop forte, qu’elle me le dise et je lui donnerai 20 € pour le faire (c’est toujours mieux que ce qu’elle prendrait pour jouer) mais j’ai peur qu’en acceptant ça, c’est lui donner l’autorisation de jouer.
Pour l’instant, je ne pense pas avoir besoin d’aide psychologique pour moi même car j’arrive à en parler avec des amies et collègues.
Merci de votre soutien.



- 06/02/2013 à 11h29

Si vraiment la pratique de jeu est liée au stress plus qu’à une dépendance, se poser de limites peut parfois aider à moins dépenser et à retrouver un équilibre financier.

Il me semble que vous pouvez tenter l’expérience à condition que votre fille exprime elle-même justement ce besoin de dépenser moins et de se fixer de limites. Discutez en avec elle peut-être. Si cela vient un minimum d’elle alors cela peut fonctionner, si la proposition n’émane que de vous cela risque de se résumer à une tentative de prise de contrôle de ce qu’elle fait et les probabilités que cela échoue sont plus grandes. Vous devez présenter cela comme un contrat qu’elle se passe avec elle-même et dans lequel vous lui prêtez assistance. Ce n’est pas une « autorisation ». D’ailleurs je ne sais pas quel âge a votre fille mais j’imagine qu’elle a passé l’âge de vous demander « l’autorisation » de faire ce qu’elle a envie de faire. L’enjeu n’est pas d’avoir l’autorisation de jouer ou pas mais d’arriver à jouer raisonnablement, en gardant le contrôle.



- 06/02/2013 à 12h47

bonjour madame
je supose que votre fille joue au casino? il serai preferable quelle se fasse interdire des salles de jeux ,cest une bonne solution a savoir que dans un casino on et sur une autre planéte on perd la notion du temp déja ,dans certain casino la musique tres forte pour nous abrutire un peu pluse ,les jeus de lumieres qui nous empeche de nous endormire ( car on est la pour jouer et non pour dormire) et pour terminé la force d’un casino un joueur na pas de limite meme quand il gagne ,je frequente les casinos depuis lage de 20 ans j’en es 54
mieu qu’un phycologue madame ( qui lui vous écoute san vous donner de solution) moi je vous les donnes et je sui pres a vous conseiller comme vous aider
cordialement



- 20/06/2013 à 10h43

Hello ancva66

Mon message arrive bien après le votre (je viens de m’inscrire) et je ne sais pas comment la situation a évoluée depuis.

Ce qui m’interpelle c’est votre proposition de lui fournir de l’argent pour jouer de temps en temps pour « décompresser ». Je suppose que vu le faible montant (ne prenez pas cela négativement, c’est juste objectivement faible par rapport aux prix de l’offre de jeu « en dur ») cela serait pour jouer sur internet.

Sachez que sur internet, il est possible de se fixer des limites de dépôt et de mises qui ne peuvent pas être modifiées à la hausse sans un délai de 48 heures (une modification a la baisse étant immédiate).

Si votre stratégie pour l’aider est d’essayer de ne pas la faire stopper mais seulement limiter sa consommation de jeu car cela l’aide a s’évader d’autre problème grave, essayer de « négocier » le fait qu’elle utilise ces limites de dépôt/mise pour sa pratique du jeu. Cela peut-être une aide précieuse si ce quelle recherche en jouant n’est pas forcément le possible gain financier mais le jeu en lui même.

Bonne chance en tout cas pour gérer cette situation difficile.


retour répondre au fil

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.