Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Joueurs Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Comment aider mon mari

Par Lila13

Bonjour je viens témoigner aujourd'hui car je suis totalement à bout et dans une impasse je ne sais pas comment aidée mon mari a sortir de son addiction aux jeux
Il est dans le déni total et accumule les dettes les emprunts à droite à gauche à des gens peu fréquentables
Je vous raconte du début, donc je l'ai rencontré il y a 5 ans et deja il jouait et javais trouver anormal les mises qu'il mettait en une seule soiree il était capable de jouer plus de 500 euros alors qu'il avait un salaire pas tres élevé . en apprenant à le connaître il m'a avoué quil etait interdit bancaire et quil devait pas loin de 10 000 euros à l'état ( amendes impayées, impôts ) et que cetait pour ca quil voulais " monter de l'argent se refaire " de la Jai essayé de l'aider à payer ses dettes pour lui enlever ce poids des épaules et stopper le jeu ou du moins ralentir car il est passionné de poker de plus il est très doué il gagne assez souvent le seul probleme cest quil reperd tout aux jeux de hasard du casino
Bon bref je me suis quand même lancer dans la vie de couple avec lui et voulu l'aider à payer ses dettes. Javais des économies de côté et jen ai parler à ma famille qui l'a également soutenu ( je n'ai parler que des dettes à l'état pas du jeu à ma famille )
Une fois l'argent en main il a payer une minuscule partie de ses dettes et jouer et évidement perdu tout le reste j'ai ete dévastée et me suis sentie trahie quand jai vu qu'il avait jouer cet argent. Je lui avait donner 10 000 euros ... il a énormément culpabilisé et ma demander pardon de la il s'est fait interdire de casino mais il continuait les Paris en ligne et le poker sur internet
Entre temps il a changer de travail et à monter les échelons et eu pas mal d'augmentations de salaire, je suis tellement triste de voir quil est si intelligent travailleur cest qqn qui ne lâche rien fe déterminé et quil gâche sa vie à cause du jeu on pourrait vivre confortablement avec nos deux salaires mais non au lieu de ca on vis sous les menaces d'huissier de coupure de courant ..
Je me suis totalement isolée car je N'ose pas en parler je cache tout à mes amies qui d'ailleurs s'éloigne de moi car je me renferme ne propose jamais de sortie et ne prend pas de nouvelles quand je suis au plus mal. Ma famille aussi ne sais rien de tout ce qu'on traverse
Je n'ai pas eu le courage d'avouer à ma famille ce qu'il avait fait de l'argent que je lui avait donner pour regler ses problèmes
On vis dans une spirale infernale il nie complément avoir un soucis d'addiction alors que cest bien réel et flagrant on croule sous les impayés que ce soit l'électricité le loyer l'abonnement internet on a du retard dans tout !!! Il me prend de l'argent et quand je men rend compte il me dit qu'il va me le rendre et il joue de suite des quil' reçois sa paye
Il ne se rend pas compte des dégâts qu'il fait on vis dans un appartement quasi vide car on a jamais d'argent on ne se fait jamais plaisir tout passe dans le jeu tout
Je ne sais pas comment m'y prendre pour sortir de ce cauchemar svp aidez moi je suis à bout ce matin il a perdu tout son salaire entièrement en 2h au casino comment l'aider à arrêter tout ca merci ..

Fil précédent Fil suivant

5 réponses


Bartokkl - 07/03/2018 à 04h18

Bonjour,


Je n'ai que 28 ans, mais je connais bien la dépendance au jeu d'argent.

D'après votre témoignage, votre mari ne reconnais pas son addiction, c'est pourtant la 1ere étape essentielle pour s'en sortir.

Je penses qu'il faut en parler directement avec lui, et surtout vous mettre en sécurité financièrement. Mettez à l'abri vos moyens de paiement, quand une envie de jeu arrive c'est très dur de se raisonner de surcroît quand on estimes de pas avoir de problème.

Il faut en parler avec lui, ne pas le juger, essayer de le convaincre d'aller voir des spécialistes.

Mais prendre le problème à bras le corps.

Courage.

Bartokkl

Moderateur - 09/03/2018 à 11h30

Bonjour Lila,

Effectivement votre mari semble être dans un état de dépendance avancé avec les jeux d'argent. Il est de surcroît dans le déni de sa situation. Cela ne signifie pas qu'il l'ignore, cela signifie qu'il n'est pas en mesure de le reconnaître et de faire face aux conséquences s'il le reconnaissait. Il vit dans l'illusion qu'il va "se refaire" et s'y accroche. Il a aussi sans doute la croyance erronée qu'il peut contrôler le jeu (c'est une illusion commune chez les joueurs de poker par exemple) ou que la "chance" va bien finir par tourner. Il attend le miracle du jeu, de l'argent facile qui effacerait tous ses problèmes. Mais c'est une croyance. Cela n'arrivera pas. Même s'il gagnait une grosse somme d'argent il la reperdrait aussitôt en continuant à jouer parce qu'il sera incapable de s'arrêter à ce moment-là.

Dans une situation comme celle-ci le jeu est une fin en soi, il ne s'agit plus de gagner ou perdre. Le jeu lui apporte une attente, une excitation qu'il ne contrôle plus et qui passe avant tout le reste. Le fait que tous ses états émotionnels soient liés au jeu a probablement pour fonction de faire barrage à quelque chose d'autre. Des émotions négatives issues d'une frustration, d'un problème de reconnaissance, d'un deuil, d'une rupture... quelque chose a peut-être marqué votre mari dans son passé. Le jeu a malheureusement fait diversion pour combler ce qui l'a atteint et l'empêcher de l'assimiler. Arrêter le jeu signifierait alors de devoir faire face à ce problème sous-jacent. C'est ce qui peut rendre d'autant plus compliqué pour lui de sortir du déni.

Il n'échappera pourtant pas à la nécessité d'arrêter à un moment où l'autre. Cela se passerait beaucoup mieux pour lui si cela venait d'une prise de conscience et que cela procédait d'une démarche volontaire chez lui. Dans son message Bartokkl vous conseille à juste titre de lui parler directement sans jugement. Mais je suppose que c'est ce que vous avez déjà essayé de faire justement.

Cependant, maintenant que vous avez franchi le pas d'en parler ici sur Joueurs info service, vous vous mettez en mesure d'en parler en étant informée sur ce qu'est l'addiction aux jeux et les implications que cela a. Il faut que cela fasse une différence, que vous acquériez une lucidité sur ce qu'est son addiction et ce qu'elle implique pour lui autant que pour vous. Je vous invite notamment à lire les articles que nous avons mis en ligne ici et à appeler à l'occasion notre ligne d'écoute pour en parler.

Par exemple en vous informant vous auriez su qu'il ne faut pas prêter d'argent à un joueur dépendant. Vous en avez fait l'amère expérience : tout argent prêté à une personne qui a une addiction au jeu sera mis dans le jeu. Avec l'argent que vous lui avez prêté votre mari a payé a minima ses dettes - sans doute les plus urgentes - puis a joué tout le reste parce qu'il est malade du jeu, qu'il est dans l'excitation et les croyances erronées vis-à-vis de celui-ci. Il fera toujours cela tant qu'il ne se sera pas soigné.

En demandant de l'argent à votre famille sans dire qu'il jouait vous agissiez de bonne foi. Vous ignoriez ce qui allait arriver et lui faisiez confiance. Vous ignoriez ce que fait un joueur pathologique avec l'argent qu'on lui prête et vous ignoriez ce qu'est prêt à faire un tel joueur pour obtenir de l'argent et jouer. Par conséquent ne vous culpabilisez pas trop de cela et retournez voir vos proches pour leur expliquer la situation. Ceci afin d'éviter d'aggraver votre situation et de tomber dans un autre piège qu'elle peut vous tendre : celui de vous retrouver isolée et d'arrêter d'avoir une vie "normale".

En effet, ce n'est pas en n'en parlant pas autour de vous que vous trouverez des solutions. Vous êtes embarquée malgré vous dans ce problème et vous avez besoin de soutiens aussi bien que de conseils. La première chose que vous avez à faire est de prendre votre courage à deux mains pour en parler à votre famille et à vos ami(e)s. Ne cherchez surtout pas à protéger votre mari à tout prix en vous taisant. Tout ce que vous ferez pour le protéger des conséquences de ses actes ne fera que lui permettre de prolonger un peu plus son déni et son addiction. Et en attendant vous vous enfoncerez avec lui car souffrirez "en silence" sans arriver à changer quoi que ce soit.

Un autre problème que vous avez à régler est celui de vos finances. Comme vous le conseille Bartokkl mettez-vous en sécurité de ce côté-là. Ne payez pas ses dettes, n'engagez aucun emprunt pour lui, surveillez qu'il n'engage pas d'emprunt non plus à votre nom à votre insu, annulez tout compte commun, protégez vos moyens de paiement, mettez ce qui vous appartient à votre seul nom, si nécessaire changez le régime sous lequel vous vous êtes mariée afin d'assurer une stricte séparation entre ce qui vous appartient et lui. N'hésitez pas à demander conseil à votre banquier ou à votre notaire. Vous pouvez aussi peut-être négocier avec votre mari qu'il y ait un virement automatique de son salaire ou d'une partie de son salaire sur votre compte comme contribution au budget du ménage. Car, lorsqu'il perd son salaire mensuel en deux jours cela veut dire que c'est vous qui devez tout payer ensuite !

A la lecture de votre récit j'ai compris aussi que votre mari avait mis en place des limitations insuffisantes pour s'empêcher de jouer. Il me semble qu'il a dû se faire interdire du casino local, une interdiction gérée uniquement par ce casino et qui s'enlève facilement. Or, il est possible - la procédure est expliquée sur notre site - qu'il se fasse interdire de jeux pour toute la France. Ce qui impliquera qu'il soit interdit pour tous les casinos et les sites de jeux légaux (c'est-à-dire agréés par l'Arjel : Autorité de régulation des jeux en ligne). Il ne pourra plus y jouer. Cela ne l'empêchera pas jouer sur des sites illégaux ou d'acheter des tickets de grattage ou de loto mais c'est tout de même un moyen important de limiter son accès au jeu. L'interdiction est valable au minimum 3 ans et se reconduit automatiquement s'il n'en demande pas la levée. Seul lui peut faire la demande de se faire interdire. Vous ne pouvez pas la faire à sa place.

Enfin, vous l'aurez compris, votre mari a un problème pour lequel il faudra qu'il se fasse aider. Cette aide existe et est apportée par les CSAPA "référents jeux" que nous répertorions dans la rubrique "adresses utiles" de ce site ou que vous pouvez obtenir en nous appelant. Les CSAPA (Centres de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) traitent de toutes les addictions. Ils peuvent recevoir votre mari pour l'aider à arrêter de jouer, à faire le deuil du jeu et à faire face à ses problèmes sous-jacents.

Les CSAPA peuvent aussi vous recevoir, indépendamment de lui. Cela vous permettra de recevoir l'aide et le soutien de professionnels. Vous prendrez du recul et comprendrez mieux ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire. Ils vous conseilleront aussi sur les attitudes à avoir pour essayer de favoriser qu'il sorte du déni et accepte d'essayer de changer. Je vous recommande d'essayer cette démarche.

Encore une fois notre ligne d'écoute se tient à votre disposition pour parler plus en profondeur de tout cela.

Cordialement,

le modérateur.


Lila13 - 10/03/2018 à 18h55

Bonjour,
Merci bartokkl
Alors après avoir déposé mon témoignage on était dans une situation horrible c'était le jour où il venais de recevoir son salaire et qu'il a tout perdu en deux heures .. il était terriblement mal et moi aussi c'est la que je me suis décidée à témoigner. Et du coup lui parler. Je n'ai pas dit que j'avais ecris sur le forum car j'ai peur qu'il le prenne mal je lui ai dit que je m'étais renseigné et qu'il fallais qu'on discute de son soucis avec les jeux. Je lui ai parlé calmement sans le juger même si ça été difficile pour moi de ne pas m'énerver vu ce qu'il venais de faire. Je lui ai proposé qu'on aille voir un centre spécialisé où on pourrai obtenir des conseils et pour lui en parler et etre aidé par des professionnels. Y aller au moins une fois. Il m'a alors répondu qu'il ne voulais pas y aller. Je lui ai dit que j'irai seule mais qu'on avais un réel soucis que le jeu pose problème dans notre vie et que je compte Pas rester les bras croisés. Il était triste il s'est fermé à la discussion. A ce jour cela fait une semaine qu'on a plus un centime vu qu'il a gaspillé toute sa paye au jeu en plus d'avoir pris la mienne je lui ai dit sans méchanceté que je changerai mes codes d'accès sur internet et que j'irai voir ma banquiere pour changer de carte et quil n'aurai pas le code tant qu'il n'entreprendra pas de démarche pour s'occuper de son problème de jeu.
Il est mal car il nous en mis dans une sale situation mais il n'a pas l'air de réaliser qu'il dois se faire aider.

Comme ma dit le modérateur , seul lui peut entreprendre les démarches d'interdiction de jeu et se faire aider dans un centre de dépendance mais il en a toujours Pas envie malgré tout ce qu'il s'est passé.
J'aimerai en parler à ma famille mais j'ai peur de sa réaction qu'il se braque il va avoir honte il veux donner une bonne image de lui. Mais la de ce que j'ai compris de vos conseils je dois arrêter de souffrir en silence et le protéger car ça ne l'aidera pas au contraire.
Je vais donc téléphoner a la ligne d' écoute et me rendre au centre d'aide le plus proche de chez moi et je lui parlerai de ce qu'on m'a dit peut être que ça le fera réfléchir ...
j'espère qu'il va réaliser et vouloir s'en sortir car comme vous l'avez dit il vis dans l'illusion de gagner un pactole et s'en sortir
Je sais qu'il a des relations compliqués avec son pere peut être que son problème viens de la ..
je vais me protéger financièrement et lui soumettre l'idée du virement automatique qui est ine bonne alternative pour que je n'assume pas toute seule toute nos charges
Merci encore de m'avoir répondu et conseiller

Lila

Moderateur - 12/03/2018 à 14h03

Bonjour Lila,

Je vous en prie, à votre service. J'espère que votre démarche vous apportera un peu d'air et l'aide souhaitée.

Concernant le fait que vous lui ayez parlé calmement et que vous lui ayez expliqué que vous n'allez pas rester les bras croisés vous avez fait ce qu'il faut. Pour l'instant il se ferme et semble triste mais c'est probablement parce que d'un côté il ne peut plus jouer, de l'autre votre discussion doit lui faire sentir que c'est bientôt la "fin" d'une certaine impunité à jouer, qu'il ne peut pas continuer sans se poser de vraies questions. Il n'est pas encore capable de faire face apparemment mais cela fait son chemin.

Continuez dans vos résolutions et venez nous raconter la suite à l'occasion.

Cordialement,

le modérateur.

Répondre au fil Retour