Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Mariés un bébé mais rien ne l’arrête

Par Paulinemslbnd

Bonjour, je vais avoir 25 ans. Mon mari va avoir 24 ans. Nous sommes mariés depuis 16 mois et un bébé de 1 an ce mois-ci. Nous sommes ensemble depuis nos 14 ans. Nous vivons ensemble depuis nos 18 ans. Donc très tôt. Mon mari joue (a ma connaissance) depuis que nous vivons ensemble. J’ai mis plus d’un an à m’en rendre compte. A cause de ses mensonges .. Je le croyais au début. Mais aujourd’hui il n’y a plus aucunes confiances. Notre couple en a pris un sacré coup malgré que nous nous aimons énormément. Je ne me vois pas sans lui, je ne peux pas le quitter. Je veux l’aider.
Selon sa mère étant adolescent et même enfant il adorait les parion sport à 1€ où les jeux à gratter.
Il a commencé à travailler en apprentissage dès ses 15/16 ans. Ne donnant quasiment rien à sa mère j’étais persuadée qu’il aura de l’argent à notre mise en ménage, mais non. Il disait à sa mère qu’il m’achetait des cadeaux, à moi qu’il donnait presque tout à sa mère. Ce qui nous avait mises en froid il y a quelques années.
Puis j’ai découvert. En fin d’année 2015. Il me dit avoir été au casino pour jouer un peu, pour découvrir, et malheureusement il a gagné 4000€. Qui bien sûr ont été re-dépensés.
Depuis c’est la descente aux enfers. En argent perdus (pas gagné puis rejoués mais réellement perdu qui venait de nos salaires) nous en sommes à quasiment 35 000€. Et nous n’avons que 24 ans et un enfant.
Cet enfant que je voulais et qui je pensais aurait pu créer un déclic, mais rien.
Il sait qu’il a un problème, il a entrepris plusieurs fois de se faire soigner. Au fil du temps il joue moins régulièrement, mais ses périodes de jeux sont plus intenses.
J’ai eu énormément de soucis à cause de tout ça. Ma famille ont du lui renflouer ses comptes. A 20 ans il était fiché banque de France. Actuellement, je ne suis pas du tout dépensière. Mais je suis fichée en établissement bancaire et mon dossier est refusé par exemple dans la banque de ma ville. Mon compte est toujours à découvert. Nous avons des dettes. Des impôts impayés, 2500€ de retard de loyer. Et j’en passe.
Je rembourse un petit prêt voiture, dans mon dos il réemprunte l’argent remboursé pour le jouer et me crée un nouveau prêt.
Je suis à bout. J’ai vécu des moments très durs récemment, perte d’un parent, entre autre. Et ces soucis je les garde pour moi, j’ai trop honte d’en parler, je me renferme. J’ai honte de cette situation. Ma mère, elle. A perdu plusieurs milliers d’euros également pour lui.
Ma famille connaît ses problèmes mais pense qu’il s’est calmé alors que non.
Aujourd’hui j’ai perçu mon salaire il y a une semaine. 2/3 jours après il avait tout utilisé. Et nos économies également. Alors qu’il c’était calmé depuis quelques mois.

L’anniversaire de notre fils est dans 2 semaines. Je ne sais même pas comment lui faire un bel anniversaire. Je suis dévastée.
Pour mon accouchement il était parti faire quelques petites choses chez nous, et devait nous rejoindre. Au final, il a vidé les comptes sachant sa femme et son nouveau né à la maternité. Il est totalement irresponsable.

Je ne sais plus quoi faire. Il pense que la seule solution pour lui serait une cure de plusieurs jours loin de nous dans un centre. Il sait qu’il a un très gros problème, mais rien ne bouge. Il entreprend des démarches mais ne termine jamais.

Je suis totalement désespérée.

Changer mes codes de cb fait. Bloquer ce mode de paiement fait. Lui interdire les droits sur les comptes à mon nom fait. Qu’il n’ait plus de compte à son nom fait. Son salaire vire sur mon compte fait.

Il trouve toujours le moyen.

Actuellement mon compte devrait être à + 2300€, je suis à découvert de 225€ avec des factures qui arrivent.

Tous nos projets sont totalement aux oubliettes, je suis dévastée.

Fil suivant

2 réponses


miaouss - 07/09/2020 à 19h50

Bonjour Pauline,

Comme ton conjoint, je suis malade et j'ai perdu le triple de ce que vous évoquez à un age similaire dans les paris sportifs .

Cependant, les premières choses à faire c'est qu'il se fasse interdire, ou qu'il s'autoexclue afin d'éviter des dépenses supplémentaires.
Par la suite, j'ai installé des applications sur mon smartphone et PC qui me bloquent les sites susceptibles de me donner envie de jouer.
Je pense qu'il est important qu'il se confire et dès que l'envie lui prend de le signaler à quelqu'un afin d'être raisonné.
Je me suis également à lire des livres psychologiques sur l'addiction du jeu pour comprendre le processus. C'est un véritable travail sur soi à faire et de fond avant de se lancer dans une cure. Il faut se retrouver soi même avant tout.
La je viens de débuter les démarches à me rendre en centre d'addictologie, j'ai effectué le premier entretien, la suite on verra en cette fin de semaine.

A t il conscience de son addiction réellement ? Qu'est ce qui le pousse à jouer ? Se rend-il compte que le jeu a détruit énormément de choses ?

Nous sommes esclave et du jeu, le jeu ne doit pas être au centre de nos journées... Ce n'est pas ça la vie.

La vie est encore longue et les projets pourront se réaliser. Ce que vous vivez est fort et votre couple ne peut en être que plus fort si vous en sortez happy

Moderateur - 14/09/2020 à 18h39

Bonjour Pauline,

Quelle situation difficile ! Il est compliqué de savoir quoi faire, c'est normal que vous soyez dévastée. Aussi, n'hésitez pas à appeler notre ligne d'écoute Joueurs info service pour en parler. C'est anonyme !

Voici quelques jalons, qui sont des suggestions pour vous :

- Brisez le mur de votre honte. Ce n'est pas vous qui avez le problème mais c'est vous qui en subissez la première les conséquences. Par conséquent parlez du problème autour de vous. Si votre compagnon a repris vous ne devez pas le taire et avertir vos proches. C'est peut-être un "déshonneur", une "honte", une culpabilité pour vous mais il faut vraiment que son problème soit dit pour qu'il puisse se passer des choses. Même si vous êtes naturellement solidaire avec lui il a un problème par rapport auquel il est dans le déni et sans frein. Ce n'est en aucun cas de votre faute. Dans ces conditions, être sa meilleure alliée c'est DIRE les choses ;

- Dans le même ordre d'idée ne restez pas seule, trouvez de l'aide autour de vous (amis, famille et professionnels) car vous avez affaire à un problème qui peut aller loin. Mais sachez en tout cas que vous n'êtes pas la seule confrontée à cette situation (lisez les autres fils de discussion dans ce forum par exemple). Des professionnels peuvent vous écouter et vous conseiller. N'hésitez pas à appeler notre ligne et nous vous donnerons les coordonnées d'un CSAPA (Centre de soins, d'accompagnement et de prévention en addictologie) susceptible de vous recevoir ;

- dissuadez toute personne de lui prêter de l'argent : tant qu'il est dans son addiction et qu'il n'entame pas vraiment de démarches pour se faire aider, tout argent qui lui est prêté sera dépensé et perdu dans le jeu. L'argent ne sera jamais remboursé et cela va vous brouiller avec vos proches en plus de vous mettre encore plus de pression ;
- ne le protégez pas financièrement : il doit être confronté à ses déficits et ses excès pour que cela l'arrête ;

- en revanche protégez-vous ! Vous l'avez déjà fait mais continuez car cela n'a apparemment pas encore permis qu'il n'utilise pas votre argent : séparez vos comptes, interdisez-lui l'accès à votre argent, cachez votre carte bancaire et votre chéquier, ne lui donnez pas votre code, prévenez votre banquier et demandez-lui de vous avertir de tout mouvement suspect de sa part sur VOTRE compte en banque, ne signez aucun document vous engageant dans un crédit qu'il prendrait, ne vous portez pas caution pour lui. Fermez tout compte commun. Au besoin, s'il vous met la pression, confiez votre argent à un tiers de confiance qui lui ne cèdera pas.

Miaouss ci-dessus vous donne de bonnes informations sur comment cela se passe pour un joueur, par quels chemins il doit passer pour se confronter à son problème et quels moyens il peut mettre en œuvre pour ne plus jouer. Une "cure" ne résoudra rien à elle toute seule. Votre mari doit devenir convaincu qu'il doit arrêter de jouer et ne pas seulement le "souhaiter". Pour ce faire les conseils des professionnels pourront vous aider à mieux savoir ce que vous pouvez essayer de faire. Ce sont aussi les professionnels des CSAPA qui peuvent l'aider à s'en sortir... sur le long terme.

Courage, nous restons à votre disposition pour en parler.

Le modérateur.

Répondre au fil Retour