Par chat

Chattez avec
Joueurs Info Service

Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Une descente aux enfers

Par Kees19

Bonjour,

Je me présente, j'ai 33 ans. Et je vais vous racontez ce que je vis actuellement..

J'ai rencontré ma compagne en 2013 dans la clinique où je travaillais. Le coup de foudre complet!

Que du bonheur!

Les années passent, on change d'habitation puis de régions pour être au plus proche de sa famille.
Je retrouve un boulot stable et plutôt bien payé.

Je fais la connaissance d'un nouveau collègue en 2017 adepte de poker et de paris sportif.
Il m'explique, me montre et puis me fais comprendre que le premier dépôt est remboursé à 100%.
Et la.. J'ai mis les pieds dans quelque chose qu'il ne fallait pas..

Je jous des petites sommes au début, tout en le cachant à ma compagne.
Puis les sommes vont petit à petit augmenter, et plus ça va empirer, plus je vais devenir menteur/manipulateur envers elle. Je vais tout faire pour que tout soit cacher, qu'il n'y est aucune trace de jeu.

Ma mentalité à changer à la maison. Je ne suis plus heureux qu'avant et je ne pense plus à l'être. La seule obsession que j'ai, c'est de jouer et de gagner.

Les mises augmentent au fur et à mesure. On decide de faire construire une maison, et la première alerte.

La banque appel ma compagne pour lui dire que les paiements sur de tel site seront un frein dans le projet et qu'il faut arrêter.
Et la, c'est un message pour les accompagnants, à l'époque en faite, elle n'a pas fait attention à ce que c'était ni les sommes dépensés. Elle n'était pas inquiette car je l'avais manipulé complètement. Mais si elle avait mis le nez dedans, elle m'aurais peut-être quitter ou elle m'aurais aider à me soigner..

Les semaines passent, et on arrive à avoir le crédit. J'arrive à continuer à jouer tout en trichant sur mes comptes. En faisant en sorte que les paiements ne figurent pas sous le nom du site de pari.

On fais construire une magnifique maison. Mais je ne ressent pas le bonheur encore. Ce bonheur qui avait changer ma vie en 2013, je ne le retrouve plus car dans ma tête, il n'y a qu'une chose qui compte.

Les mois passent, je jous encore et encore.. Jusqu'à prendre les sous réserve à la maison, les sous qui étaient sur un livret, puis quand il n'y avait plus rien, un petit crédit.. puis deux.. puis trois. A tel point, que financierement, la seule chose pour m'en sortir c'est de pouvoir gagner une grosse somme.. Et la, quand on est à ce point la c'est grave.
Quand ton compte présente un decouvert de 1 000 euros en debut de mois, tu es train de cogiter et de vriller dans ta tête pour te demander comment tu vas payer tes dettes.
Tu deviens exécrable à la maison, tu continus de manipuler car dans ta tête, tu fais des combinaisons de l'espace pour pouvoir jouer et de renflouer tes dettes..

Ma compagne ne regardais jamais les comptes..Car encore une fois je la manipulais et je lui faisais croire que je gerais. Elle avait confiance..
Jusqu'à l'appel de la banquière Lundi.. Et la, je me suis décomposé.

Bien entendu je vous épargne les détails de l'engueulade.. Le lundi soir j'ai finis à l'hôtel.. Puis depuis on fais chambre à part car elle ne veux plus être avec moi. Ses sentiments sont partis avec la déception qu'elle a eu, d'avoir était trompe pendant tout ce temps. Oui car le projet c'est de vendre la maison.
La maison qu'elle avait dessiné, décoré.. La maison de ses rêves, où ses parents avaient investis tant et tant d'argent.
Maintenant, on va sûrement la vendre à perte et elle ne récupéras jamais l'argent investis..

Je l'ai ruinais. Elle est oblige de faire une demande de logement sociaux pour pouvoir ce loger et vivre.

Pour ma part, j'ai réalisé mais trop tard que j'etait un grand malade.. Je suis suivis par un psychologue. Et bientôt une addictologue et un psychiatre pour sortir de cette merde..

Vous pouvais pas savoir comment je m'en veux d'avoir était faible comme ça. De n'avoir pas ouvert les yeux plus tôt.
D'avoir gâcher sa vie, et la maison de ses rêves.
Ça fais plusieurs jours que je n'ai pas manger tellement j'ai l'estomac tordu.

Pour finir, il y a un détail que je n'ai pas dis.

Un des pires moments de toute ma vie, ça était d'annoncer hier soir à mes deux enfants de 4 et 6 ans qu'on vendais la maison et qu'on allais ce séparais... Les pleurs nous ont brise le coeur.

Alors ami parieur, joueur.. n'attendais pas le dernier moment pour réagir. Il faut arrêter avant que tout soit trop grave.

J'ai joué beaucoup d'argent... pour pas en gagner. Mais surtout pour perdre toute ma famille.

Fil précédent Fil suivant

6 réponses


dav19 - 20/09/2021 à 14h52

Bonjour Kees19,

Ton témoignage m'a retourné le coeur et m'a meme arraché quelque larmes alors qu'on ne se connait pas. Je reconnais cette spirale infernale du jeu qui mène toujours à la meme chose : notre destruction et celle de nos proches.

Le pire c'est que je suis sur qu'au fond t'es un mec bien, ca se voit dans les mots que tu as choisis pour illustrer ton texte. Tu t'es fait dépasser malheureusement.

A ce stade, je te souhaite effectivement de voir un très bon accompagnant médical pour que tu puisses te reconstruire. J'espère que tu auras l'occasion dans un futur proche de te racheter une conduite.

Bon courage en tout cas

FierDeMoi - 20/09/2021 à 15h02

Bonjour Kees,

Ton histoire me touche. Je suis désolé de ce qui t'arrive et te souhaite de reprendre pied dans ta vie, de retrouver le bonheur.

Tu décris bien comment la curiosité pour un jeu a pu devenir une descente aux enfers. Ça me parle, car je dois faire gaffe aux petites voix dans ma tête qui veulent me faire croire que juste un petit montant ici, et un autre là, ce n'est pas grave, que j'arrive à gérer, etc. L'escalade de l'obsession vient avec une descente infernale. C'est un combat de tous les jours pour moi. Alors, ton histoire me rappelle que ce n'est pas ces voix-là que je dois écouter, mais celles de la raison, qui elles me disent de rester loin de toute tentation, que c'est l'addication qui me contrôle et non l'inverse.

Je suis de tout coeur avec toi! Tiens bon dans ces deuils que tu traverses maintenant! Toutes ces pertes vont t'aider à reprendre pied dans ta vie. Un jour à la fois.

Amitiés.

Marie974 - 20/09/2021 à 18h11

Bonsoir kees ton témoignage est troublant et tellement réel partout. J'ai eu de la chance moi d'avoir mon mari qui a su me pardonner mais ton histoire ressemble tellement à la mienne j'ai du vendre la voiture neuve que mon mari m'avait offert pour la fête des meres a cause de mes bêtises passer au tribunal pour pouvoir trouver une solution pour la maison . Aujourd'hui 5 mois et demi dans jeux et je ne compte pas m'arrêter à la . Trouve la force enmene ta femme avec toi a une sceance d'addictologie peut-être quelle essaiera de te comprendre. Tente le tout avec elle et tes enfants . Ne laisse pas tomber tant qui il y a de la vie il y a de l'espoir.

LiliB - 23/09/2021 à 01h34

Bonjour Kees,

Bienvenu parmi nous.

Merci pour ton témoignage très émouvant.

Ce qui ma particulièrement interpellé c'est le passage ou tu dis que si ta femme, lors de l'appel de la banquière avait regardé les comptes elle t'aurait peut être quitté ou aide à te faire soigner.

Je suis joueuse compulsive en sevrage depuis quelques années mais j'ai déjà vécu, avant de devenir moi même joueuse, 10 ans avec un joueur compulsif. Lorsque j'ai découvert son problème j'ai tout fait pour l'aider, sans succès. De un, il n'a jamais admit son problème. De deux, il est devenu champion de la dissimulation et du mensonge me faisant même sentir honteuse de douter de lui.

Bref, ce que j'ai appris, en étant des 2 côtés de la médaille, c'est que c'est le joueur qui doit se prendre en main.

Je te souhaite de trouver l'aide nécessaire pour te défaire de cette dépendance qui, malheureusement fait beaucoup de mal autour de nous.

Bon courage !!

Kees19 - 23/09/2021 à 23h38

Merci à vous de m'avoir lu et répondu.

Pour vous répondre, je réalise et j'assume entièrement mes fautes.

Et dans ma tête, j'ai accepté l'idée d'être malade.

Je n'ai jamais été en arrêt maladie, jamais de suivis médical, ni de traitement et aujourd'hui je rentre dans quelque chose que je ne connais pas : la maladie.

Mais au final, j'apprécie l'aide et les gens qui sont la pour moi.
Ma psychologue je ne la lache jamais au téléphone tellement j'ai besoin de parler.
Je vais bientôt faire une séance d'hypnose également puis des réunions de personnes addict comme moi.

Je me bat aujourd'hui pour ne pas perdre la garde de mes enfants.
Je me bat contre cette envie de rejouer chaque jour.

Pour mon ex compagne c'est définitivement fini.

Elle n'a pas supporter cette trahison et cette double vie de mensonges.
Je la comprend tellement mais j'ai tellement pas envie de la perdre.

Peut-être qu'un jour elle me referas confiance, peut-être qu'un jour elle m'offrira au moins son amitié. Mais son amour c'est envolé tour comme mon argent.

Courage à vous en tout cas.

Ça me fait plaisir d'avoir touché quelques personnes et ça me fais encore plus plaisir que vous preniez le temps de m'écrire.

Jupiter23 - 26/09/2021 à 10h27

Bonjour,

Cela fait 20 mois que je suis abstinent du jeu, alors oui on peut s'en sortir et les personnes qu'on a perdu peuvent revenir, cela doit être merveilleux de réunir toutes les personnes à qui l'on a fait du mal à cause du jeu, un jour et leurs dire: c'est fini! c'est du passé! Je me réjouis de ce jour mais c'est long.

Courage!

Répondre au fil Retour