Par chat

Chattez avec
Joueurs Info Service

Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin d aide et de soutien

Par ratatouille

1408 réponses


Chloe12 - 16/04/2021 à 23h47

Bonjour miaouss,

Tu as succombé, c'est dommage ms il faut retenir une seule chose...il n'y a rien eu de positif là dedans...il faudra que tu te dises cela si jms l'envie te reprenait.
Dis toi que là ton objectif c'est payer tes impôts mm si c'est pas foufou comme but, il est malheureusement incontournable.

Bon courage à tous. La route est longue....

miaouss - 19/04/2021 à 10h55

Bonjour le modérateur et Chloe,

@ moderateur concernant le jeu, je peux vous assurer que de moi, malgré une pulsion, une envie, je ne demanderai à personne de jouer pour moi car j'ai déjà honte de jouer alors que je fais face à ce monstre. Je suis déjà interdit de site en ligne via l anj, mais en tabac j'ai pu aller parier sans problème, je n'aurai pas chute si je m'étais pris un stop car la pulsion serait passée et je me serais vite ressaisis en repensant au mal que le jeu m'a fait.

Le chemin est vraiment long pour faire évoluer les choses, je vais essayer de rentrer en contact avec des politiques.

Pour ce qui concerne les remarques sur le site, je vous remercie de l'endroit propice pour les faire remonter.

@ Chloe tu as tout à fait raison, j'étais sur une très bonne voie et je me suis vautre en croyant encore que le jeu pourrait m'aider financièrement ! C'est dingue comme le cerveau reste accroche à cette fausse croyance.

J'espère trouver une solution d'ici août pour payer les impôts tout en évitant de faire un crédit. Car même en payant plusieurs fois je risque de galèrer.

Bonne journée l'équipe,

Vamooosss

Chloe12 - 19/04/2021 à 22h40

Bonjour Miaouss,

Mes propos vont être peut-être un peu trop durs ms le jeu nous rend débile.
Als que nos situations financières ne sont pas fameuses, on va dépenser des centaines d'euros dans du vent...
J'espère être sur la bonne voie en m'éloignant de plus en plus du jeu mais cela reste encore fragile.

En tt cas, je te souhaite bcp de courage, j'espère que tu vas trouver une solution en dehors du jeu bien évidemment.

Soga22 - 20/04/2021 à 16h06

Bonjour à tous,

Ca fait un moment que je n'ai rien écrit , cependant je vous lis toujours attentivement.
Je trouve aussi qu'il y a de plus en plus d'incitation aux jeux et peu de prévention.
Les pubs sur des chaînes de grande écoute se multiplient avec une impression qu'il n'y a rien de dangereux à jouer, à parier.
ça me fait très peur pour les jeunes surtout.
C'est une période tellement difficile, le pas de l'amusement à l'addiction est si vite passé.
QUE FAIRE ? C'est une industrie qui rapporte tellement que ceux qui s en mettent plein les poches n'ont pas envie que des petits collectifs de gens comme nous viennent les e......der !
Je reste sidérer par ce constat mais impuissante.

La bonne nouvelle c'est que depuis fin novembre je n'ai pas rejoué! Je n'en éprouve pas le besoin (pour l'instant !)
Quand j'y pense , ça me dégoute et je me dégoute d'avoir mis des milliers d'euros dans ces jeux stupides !
J'espère avoir été assez dégoutée pour tte ma vie !

je rembourse mes dettes au fur et à mesure : ça fait du bien !

Je ne crie pas victoire trop vite, je reste sur mes gardes !

Courage à tous, les beaux jours reviennent !

Au plaisir de vous lire

Chloe12 - 20/04/2021 à 17h50

Bonjour Soga22,

Félicitations pour ton parcours, plus aucun jeu depuis novembre, c'est super!

Profil supprimé - 10/05/2021 à 18h04

Bonsoir je me permets de poster un message sur votre fil de discussion.
Moi ça fait 20ans que les jeux me pourrissent la vie (Paris sportifs, courses hippiques et grattages)
Les mises n’ont cessé d’augmenter au cours du temps pour arriver à environ 1000€ par semaine actuellement.
Tout l’argent de mon épouse et moi passe dans les jeux, et les conséquences sur mon couple sont légitimement désastreuses.
On travaille tous les deux beaucoup pour en définitive que je fasse tout partir en fumée.
A cause de mon addiction on profite de rien.
Je n’ai en réalité jamais vécu la vraie vie.
Je suis aujourd’hui motivé à lutter contre mes démons, à revoir une psychologue et à me battre.
Il faut accepter les pertes meme si elles sont importantes, il faut se motiver, positiver son discours et surtout ne jamais accepter les pensées permissives (c’est lorsqu’on se trouve des excuses pour jouer)
Aujourd’hui est mon deuxième jour sans jeux.
Je suis en congés donc j’ai fait du rangement, j’ai jardiné et je me suis occupé des gens que j’aime. L’idée est de s’occuper l’esprit.
Demain j’appelle ma psychologue avec qui j’ai eu des résultats encourageants il y a quelques années.
A demain pour le troisième jour sans jeux.
Force à tous, la vraie vie ne connaît pas les jeux d’argent

chris81 - 10/05/2021 à 19h23

J'ai 39 ans, je joue depuis 19 ans. J'ai avoué à mon épouse mon addiction aux jeux depuis le 17 septembre 2020.
Je suis ce que l'on peut appeler un joueur pathologique. Je suis gérant d'un PMU, j'ai tout joué aux courses, même l'argent qui n'était pas à moi (salaire de madame, nos économies, le prix de vente de notre 1ère maison, les économies de mes parents, j'avais procuration sur leurs comptes, et le pire c'est que je suis marié depuis 14 ans et mon épouse ne s'est jamais connecté à notre compte en ligne, elle me faisait totalement confiance). Entre 2019 et septembre 2020, j'ai joué 900ke dans mon point de vente, et près de 500ke en ligne. Je ne pensais plus à travailler. je pensais aux courses, aux méthodes pour gagner, toute la journée, au boulot, à la maison, en allant récupérer mes enfants à l'école. On gagnait confortablement notre vie, mais tout a basculé à cause du jeu. Pour sortir de cette spirale, j'ai tout avoué à ma femme en ce jour de septembre, je lui ai dit qu'on avait plus d'économies, que 3000 euros sur notre compte joint, que j'ai souscrit des emprunts à son nom en imitant sa signature, que l'on devait déposer un dossier de surendettement pour 800 000 euros de dettes personnelles (maison, et crédits conso pour 200000 euros). C'était vraiment un moment terrible mais libérateur pour moi, pour les mensonges, les relevés bancaires maquillés, l'usurpation de son identité. Depuis je me fais aider en faisant des thérapies avec un médecin addictologue au chu, mon psychologue du CSAPA et mon psychothérapeute pour des séances d'hypnose, et des temps d'échanges aussi. J'ai au moins un rdv par semaine chez l'un ou l'autre. Essaie le CSAPA, la prise ne charge est gratuite et il y a un réel suivi des patients. Pour les pulsions de jeu, mon médecin m'a prescrit du REVIA et du tercian, à voir avec ton addictologue si cela pourrait de convenir. Je n'ai pas de pulsions depuis le mois de septembre, et je n'ai pas joué depuis. Passe du temps auprès de tes enfants si tu en as, discute au maximum avec ton épouse, et surtout ne reste pas seul. Si tu as des amis, de bons amis, ces derniers ne te jugeront pas, ils feront le maximum pour t'aider à t'en sortir. Moi c'est en parlant que j'ai pu arrêté avec mes psy, mon médecin, ma femme, mes amis, je n'ai pas eu besoin de prendre des médicaments car l'envie de jouer s'est évaporé lorsque ma femme et mes enfants ont su toute la vérité et surtout l'étendue des dégâts que le jeu a causé chez moi. Courage à vous tous !

Chloe12 - 10/05/2021 à 19h31

Bonjour et bienvenue YoniNja,

Tu sembles motivé happy Contacter ta psy est une très bonne chose pour t'en sortir. Effectivement le jeu ne rime à rien, à part ns détruire qd il prend une trop gde place, rien n'est bon là dedans.
Il faut faire le deuil de tes pertes, ce qui est fait est fait... Maintenant place à l'avenir, mettre cet argent non joué de côté pr de beaux projets ou rembourser les dettes...

Bon courage à toi. Tiens ns au courant de ton rdv ac ta psy happy

LiliB - 13/05/2021 à 12h29

Bonjour groupe,

Je souhaite la bienvenue à tout ceux et celles qui se joignent à nous et qui, par leurs témoignages, permettent une meilleure compréhension de cette addiction qu'est le jeu pathologique.

Comme le disait l'un d'entre vous, le jeu rend fou.

Je ne compte pas le nombre de fois où, même au bord de l'abîme, je ne pouvais m'empêcher d'aller sur des sites de jeu en ligne. J'avais beau me sermonner, me traiter de conne, de lâche que sais je, j'y revenais toujours.

Ce qui ma beaucoup aidé c'est de prendre les choses un jour a la fois. Il est plus facile de demeurer sourd aux chants des sirènes quand on trouve des activités quotidienne qui nous permettent de ne pas trop réfléchir à ce qui ne va pas dans nos vies, ou encore nous occupent l'esprit à autre chose.

Pour ma part je vais de mieux en mieux. Je n'ai plus jouer depuis très longtemps et je me tiens loin des jeux en ligne, histoire de ne pas rallumer le feu.

Aujourd'hui j'ai de l'épargne, je paie mes factures sans retard, je dors bien, j'ai récupéré l'estime de moi qui s'était évaporé en même temps qu'une forte somme d'argent, j'ai retrouvé ma sérénité. C'est la grâce que je vous souhaite.

Suis-je guérie? Non. Je pense que la bête sommeille toujours en moi, elle attend un relâchement de ma vigilance pour se montrer le bout du nez mais je sais que j'ai la force physique et mentale pour y faire face.

Ne vous découragez pas. Il y a une lumière au bout du tunnel.

Un jour a la fois. Aujourd'hui, je ne joue pas. Haut les coeurs !!

Répondre au fil Retour