Par chat

Chattez avec
Joueurs Info Service

Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin d aide et de soutien

Par ratatouille

1408 réponses


Profil supprimé - 19/05/2021 à 17h12

Merci également pour votre réponse Samira95380
On peut s’en sortir, clairement.
Le jeu a été tout pour moi, mon meilleur ami, mon meilleur ennemi voire même ma maîtresse.
J’ai tout connu avec le jeu, de bons moments avec les copains de jeu, de l’argent que je jetais en définitive par les fenêtres quand la chance était là, de l’espoir... mais j’ai surtout connu la dépression, l’endettement, les insomnies, les idées noires, le stress, le mal-être, le dégoût de soi, la malhonnêteté... sur une balance il n’y a pas photo.
Le jeu, comme quasi la totalité des personnes ici, m’a détruit et a détruit mon entourage.
On est environ à la moitié de notre vie si on prend en compte l’espérance de vie normale, ayons le courage de dire stop, faisons le deuil de l’argent perdu et allons de l’avant.
La vie réserve tellement de belles choses, il n’est pas trop tard de les découvrir.
Cessons de gaver tous ces pourris qui se moquent éperdument de notre mal-être, de nos problèmes d’argent ou de santé.
Ça m’a fait du bien ce message. Du coup je vais aller tondre la pelouse et m’aérer la tête, c’est beaucoup mieux que d’aller au café faire des paris sportifs ou des courses hippiques et ce soir ça sera encore une petite bataille de gagnée.
Courage Samira on y arrivera tous, positivons ça vaut le coup

Mama007 - 19/05/2021 à 19h05

Samira95380 et YoniJa on a le même âge et on a le même constat..
Moi aussi 39 ans (40 cette année) et 20 ans que le jeu pourri ma vie. J'ai connu quelques periodes d'abstinence mais j'ai toujours replongé et de pire en pire !
La dernière descente à été catastrophique, je ne me reconnaissais plus, pendant des mois et des mois le jeu a rythmé ma vie et mes humeurs.
Je jouais la comédie auprès de tout le monde comme si tout allait bien mais j'étais malade de l'intérieur. J'ai été capable du pire comme faire 2 credits au nom de mon conjoint sans qu'il le sache car j'avais déjà trop de crédits à mon nom donc les dossiers ne passaient plus.
Résultat je dois plus de 40 000 €... rien que le montant me donne des vertiges.
Dans tout ça je m'estime quand même chanceuse car le salaire de mon conjoint nous fait vivre confortablement malgré que 70% de mon salaire passe dans mes dettes donc cela me permet de ne pas faire subir à ma famille les conséquences de tout cela. Mais bien sûre nous viverions encore mieux si je n'avais pas gaspillé tout cet argent et cela bloque qd mm nos projets.
J'ai de la chance aussi que mon conjoint ne m'ai pas quitté quand je lui ai tout avoué...
Je me dis comme vous, que tout cet argent perdu, toutes ces années, j'aurais pu faire tellement de choses car je n'en suis pas à mon coup d'essai et j'ai perdu énormément d'argent.
Mais oui il faut faire le deuil de tout ça même si ce n'est pas facile. Je vais travailler seulement pour payer mes dettes pendant 3/4 ans et ça c'est dur à porter.

Le chemin est encore long et j'espère que cette fois ce sera vraiment la fin de tout ça car ok c'est bien cela fait plusieurs mois que je ne joue pas mais cela m'est déjà arrivé. C'est dans la durée que cela devient plus difficile, c'est pour cela que cette fois je vais me faire aider.

Courage à vous tous.
Bonne soirée.

Chloe12 - 20/05/2021 à 09h41

Bonjour mama007,
Plusieurs semaines que tu n'as pas joué, tu es sur la bonne voie. Surtt ne craque pas ! Te faire aider ne pourra que te faire du bien. Certes ton conjoint gagne bien et t'a pardonné tes erreurs mais ne joue pas trop ac le feu, dis toi qu'il t'a pardonné...cette fois ci. Peut-être que la peur qu'il puisse te quitter t'aidera à tenir.
Je te dis ça car perso ça m'aide. J'ai avoué mon addiction à mon conjoint il y a qq mois. C'est passé car ça n'a pas eu d'impact financier pr ns deux ms j'ai bien vu qu'il était déçu. J'ai tt arrêté et je tiens pr lui, pr nous.

Bon courage à tous.

Mama007 - 20/05/2021 à 10h07

Bonjour Chloe12,

Merci pour ton message.

Oh oui j'en ai bien conscience qu'il ne faut pas que je joue trop avec le feu. J'ai de la chance dans mon malheur.
Je comprends très bien ta situation et ce que tu dis, moi aussi ça me fait tenir car je sais que je n'ai plus le droit à l'erreur.
Il a choisit de ne pas me laisser mais cela a été très difficile et il a beaucoup réfléchi car il était tellement déçu et énervé qu'il s'est vraiment posé la question de me quitter.
Surtout qu'il pensait vraiment que j'avais arrêté depuis plusieurs années, il s'est senti trahi au plus haut point.
Dur dur... C'est aussi pour cela que je me suis lancée à me faire suivre, j'en avais envie depuis longtemps mais je ne faisais rien peut être par honte, ou je ne sais pas je me disais que ça ne servirait à rien...
Mais là j'ai sauté le pas pour prouver aussi à mon mari que je veux m'en sortir.

Bonne journée à tous.
Ne craquez pas, la vie est tellement plus belle sans le jeu.

samira95380 - 20/05/2021 à 10h27

Mama007
Bonjour,

Je me reconnais tellement dans ce que tu as écrit c’est incroyable !
Même parcours même dette et surtout même mal Être ...
c’est tellement difficile de faire semblant alors qu’on se consume petit à petit à l’intérieur ...
chaque jour est une épreuve tres difficile et on se dit souvent qu’il suffirait de gagner une fois et de rembourser quelques crédits car la totalité c’est impossible ...

Mais non la vérité est qu’il ne faut plus jouer du tout afin de se rendre compte la situation et rembourser tant bien que mal non erreurs.

C’est vraiment très difficile à supporter. C’est une vraie addiction qui se contrôle avec peine.


J’ai tellement de colère face à ca que ca me rend malade et je me dis que la route est longue aussi avant de réparer toutes ses conneries !
Retrouver le goût à faire autre chose et faire le deuil de ce qu’on a perdu ....

Enfin l’essentiel est d’aller de l’avant.
Je trouve que tu as été très courageuse d’avouer et que c’est une force maintenant de te dire que tu es soutenue et que ton mari t’a pardonné une fois.

Restons positifs et avançons au jour le jour sans jeux bien évidemment ... 3 eme jour pour moi c’est rien mais je suis contente

Bonne journée à tous

Rymazero - 20/05/2021 à 11h01

Bonjour, voilà 3 mois que je ne pense même plus au casino réel. Alors oui je me fais aider par un psychiatre un psychologue et bientôt une thérapie de groupe. Je regrette tellement d'être rentrée dans se tourbillon infernal qui m'a emporté dans une folie pour en arrivée là. Aujourd'hui oui je suis suivi mais tout reste dans la tête. Le tout c'est d'arriver à comprendre le pourquoi je me suis laisser prendre aux jeux et surtout ne plus jamais y retourner pour gagner ou perdre. Le pire c'est que même si nous joueurs nous gagnons c'est de l'argent que nous rejouons ou que nous claquons dans n'importe quoi.... J'en ai perdu mon boulot mais aujourd'hui ma vie recommence à zéro et suis là seule à choisir et faire mes choix. Je vous souhaite une belle journée et surtout trouver des occupations pour penser à autres choses. Ce n'est pas faire un déni c'est seulement vivre tout simplement sans avoir se vampire des jeux qui nous bouffe jour et nuit. Courage à vous tous

Soga22 - 20/05/2021 à 13h52

Bonjour à tous,
Bonjour Samira95380,

Je me souviens que nous avions échangé il y a plusieurs mois de cela.
Ca me fait plaisir de te lire.

Je te félicite pour ton 3ème jour sans jeux : tu dis que c'est rien ! c'est tout le contraire ! c'est beaucoup!
Les premiers jours sont durs , super durs !
On a encore des automatismes , dès qu'il y a un temps libre, une contrariété enfin n'importe quel élément déclencheur pour aller jouer. C'est même devenu une habitude qui est entré dans nos vies.
Donc au delà de lutter contre nos démons, il faut casser un schéma d'habitude. Ce n'est pas si simple.
J'ai lu dans plusieurs articles qu'il faut 21 jours pour changer une habitude ou en mettre une nouvelle en place.

Ensuite, c'est plus un travail de fond pour comprendre pourquoi on se dirige vers le jeux et comment faire pour ne plus y aller.

Dans mon introspection, je pense qu'il faut aussi se pardonner. Comme tu le dis, tu as beaucoup de colère.
Moi c'est pareil ! Je bouillonne de colère !
Finalement elle me consumme autant que le jeu!
Du coup, j'essaye de me pardonner. C'est passé , c'est ainsi, je peux juste décider de mon présent et de mon avenir. Cette colère ne m'aide pas à avancer.

Je te livre ces quelques mots en espérant que ça puisse t'aider. Sois fière de toi, des journées sans jeux qui deviendront des semaines puis des mois.

Au plaisir de te lire.
Au plaisir de vous lire


Soga22 - 20/05/2021 à 14h03

Mama007,

J'ai lu attentivement tes posts. Les similitudes sont incroyables ! Je fête aussi mes 40 ans cette année ! 11 ans de jeu derrière moi avec aussi des périodes d'abstinence plus ou moins longue.
Actuellement 6 mois que je ne joue pas. J'en suis heureuse ; cependant je reste super vigilante car le plus dur est de tenir sur le long terme.
De la même façon que toi, mes rechutes ont été de pire en pire !
Je ne veux plus revivre ça. Je fais tout ce qu'il faut pour ne plus avoir aucune pensée permissive : cette petite pensée qui dit : " Ca fait longtemps ; tu peux bien t'autoriser un petit moment ; juste 50 € , ok mais pas plus qu'1 heure, pis merde on a qu'une vie, et je dois rien à personne, et si je gagne je retire mon gain, blablabla....."
Toutes ces pensées auxquelles on veut croire et s'autoriser à jouer !

Nous pouvons échanger des conseils pour les contrer.
Pour ma part en ce moment j'écoute beaucoup de podcast. Je suis à la maison en ce moment.
J'aime bien, j'ai l'impression d'etre moins seule. Je mets mon casque et écoute les audios. Je peux continuer mes occupations en même temps.

Belle journée

Au plaisir de te lire

LiliB - 22/05/2021 à 03h46

Bonjour groupe,

Aujourd'hui j'ai constaté que cela faisais maintenant 4 ans que je n'ai plus joué au poker en ligne.

En arrêtant le poker j'ai cru être sortit de l'auberge mais c'était sans compter les multiples de jeux en ligne tout autant addictifs (jeux de casino).

J'ai réussis à m'en tenir éloigné pendant une année entière lorsque divers épreuves ont eu raison de mes moyens de défense. Je me suis vite ressaisi et voilà maintenant 6 mois que je suis abstinence.

Je suis sur mes garde car je sais ce que le chant des sirènes peut avoir comme effet sur moi particulièrement lorsque je suis plus fragile.

Ma belle Soga depuis le temps que je te lis j'ai pu constater ta force de caractère, ta lucidité et ta ténacité. Je n'ai aucun doute que tu as ce qu'il faut pour atteindre tous les buts que tu t'es fixés. J'ai confiance en toi.

Une pensée pour Ratatouille et pour vous tous compagnons d'infortune.

Tenez bon un jour. Une petite journée et puis une autre.

Haut les coeurs !!

Répondre au fil Retour