Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Joueurs Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Témoignage

Par dav19

83 réponses


LiliB - 20/07/2018 à 02h55

Bonjour Dav 19,

Il est malheureux que tu ais du te rendre à cette extrémité pour comprendre qu'au jeu, on est jamais gagnant.

Donc, te voilà rendu dans le fond du baril.

Tu pourrais effectivement pleurer sur ton sort, tu pourrais en vouloir au monde entier.

Garde ton énergie tu vas en avoir besoin pour la suite. Car le sevrage ce n'est pas facile mais c'est faisable.

Oublie hier, l'argent perdu ? Il n'y a plus rien à faire tu ne le reverras jamais.

Fais le choix AUJOURD'HUI de ne pas jouer.

Fais ce choix pour toi.

Et refais le même choix demain et après demain.

C'est un pas à la fois que tu sortiras de l'addiction.

Bon courage.

Nous sommes là pour toi.



dav19 - 20/07/2018 à 10h31

Bonjour Nova,

Je ne vais pas mettre en place des seuils meme si tu as raison ca serait la solution la plus raisonnable. Mais ma femme me quittera si elle s'apercoit que je l'ai bernée pendant tous ce temps. Je vais donc essayer de m'en sortir avec ma seule volonté, le jeu 'ma ecoeurer cette foi. Je n'ai jamais eu ce sentiment de répulsion. Merci pour tes encouragements, on se serre les coudes.

LiLIB ca fait 3 jours que j'ai pas jouer, c'est deja une mini victoire. Je pense souvent a cet argent perdu, mais tu as raison ca ne sert a rien. Je me prépare a affronter de graves difficultés financières, je suis assez endetté et je risque de ne pas percevoir d'argent avant un moment. Je dois combattre l'envie de vouloir me refaire, accepter la galere et attendre des jours meilleurs. J'espere que je pourrais un jour en parler au passé.

Soga22 - 20/07/2018 à 11h29

Bonjour à tous,

Cette discussion ouverte depuis 2013 est le reflet de ce que je vis.

Voilà 9 ans que je joue. Au départ dans les casinos terrestres. Peut être la chance du débutant , au début je gagnais de super somme avec des petites mises. Et puis un soir/nuit j'ai claqué 2000 balles (toute mes économies!).
Le lendemain je me suis faite interdire de casinos. Je n'ai plus joué pendant plusieurs mois /années.

La fièvre du jeu était pourtant là car lors d'un voyage en Espagne avec mon conjoint j'ai inventé je ne sais plus quelle excuse pour filer en douce jouer un casino de la ville ou nous étions. J'ai bien sur tout perdu et surtout perdu le budget loisir des vacances !

Puis je suis arrivée au bout des 3 ans de l'interdiction …. je l'ai levé pensant pouvoir gérer.
En 3 mois j'ai perdu beaucoup d'argent, mon conjoint a failli me quitter, avec ma famille c'était chaud bouillant …. Je me suis fait interdire à nouveau.

Puis un jour , je tape sur Google : casino en ligne. Et là c'est pas le choix qui manque !!!!
Ca fait maintenant 3 ans que je joue sur ces sites !
A ce jour, ça n'a jamais été aussi catastrophique financièrement. J'ai un énorme découvert, plusieurs prêts à la consommation …..

Depuis le mois de mai je suis une thérapie comportementale et cognitive. ça m'aide à voir certaines choses cependant je n'ai pas arrêté pour autant.

Ce mercredi 18 juillet , j'ai joué de 09h30/10h00 jusqu'à 17h ( ça aurait pu encore durer si je n'avais pas tout perdu!) J'ai joué 250 euro et je suis montée à 3200 euros :SUPER sachant que j'ai besoin d'argent pour combler les trous. L'issu a été 0/0 car je ne sais pas m'arrêter !!!! On dirait un robot incapable de réfléchir lorsque je suis en session de jeux ! Je me suis dégoutée, je m'en voulais , j'aurais pu me taper la tête contre les murs !

Suite à cela je me suis inscrite sur ce site joueurs-info-service. J'ai résilié mes cartes de paiement ( de toute façon j'ai atteint le max pour chacune d'entre elle!) ça m'évitera de m'en resservir lorsque le salaire va tomber.
J'ai clôturé mon compte sur le site de jeu sur lequel je vais le plus souvent. J'en ai un 2ème… je ne l'ai pas clôturé.


J'ai décidé de ne plus jouer. Un jour après l'autre. Aujourd'hui sera le 2ème jour.

Nous pouvons nous entraider dans ce sevrage.

Dav19 je comprends que trop bien le dégout de toi meme que tu peux éprouver. Faisons en sorte de ne plus jamais connaître ce sentiement. Il y a tellement mieux à vivre !
Ces forums sont un vrai puit d'encouragement et de délivrance car on peut en parler librement . Rien que ça , ça soulage un peu.


BON Courage , on va y arriver . De belles choses , aventures nous attendent , ne laissons pas le jeu gâcher tout ça !

LiliB - 20/07/2018 à 13h16

Bonjour Dav19.

Lorsque j'ai amorcé mon sevrage je me suis rendu compte à quel point le jeu avait prit beaucoup de place dans ma vie, énormément de place.

Je m'étais abonné à un cour de natation que j'ai déserté au bout de 2 cours parce que cela m'empêchait d'aller sur les sites de jeux.

Lorsque je gagnais ... je me sentais la reine de la montagne ... il me semblait que j'étais quasiment indestructible ... c'est fou non ?

Lorsque je perdais je me sentais comme la pire des merdes.

Je pense que l'homme a un mécanisme de défense qui lui a permit de survivre pendant des siècles et donc, quand on perd ... on est comme programmé pour retourner dans la bataille.

Par conséquent, lorsque l'on perd au jeu on veut absolument se refaire ... on veut battre l'ennemi ...

Je ne sais pas si cela vous semble tordue ce que je dis là mais je ne sais pas comment expliquer pourquoi malgré toute la douleur qu'engendre la dépendance au jeu, malgré toute la torture mentale, on y retourne comme si notre raison prenait le large, qu'on arrive plus à penser logiquement.

Le nombre de fois ou je me suis dis ... c'est terminé ... stop ... et 2 heures plus tard j'y retournais ... et pourtant je suis une femme volontaire et déterminée.

Une chose est certaine ... la seule façon de ne plus être tenté par le démon du jeu est de prendre les choses un jour à la fois et de s'accrocher.

Tenez bon.

Bonne journée sans jeu.

dav19 - 04/01/2019 à 10h58

6 ans que j'ai écrit ce premier message sur le site et comme vous pouvez le constater je n'en suis pas sorti.

je vais tout faire pour changer en 2019, quand on a toucher le fond on ne plus que remonter ...du moins j'espère

dav19 - 07/01/2019 à 10h09

Bonjour à tous,

Je vais essayer de relater ce qu'il s'est passé jeudi dernier et vous faire part de ma réelle volonté cette fois de mettre un terme à mes conneries ( désolé je en vois pas d'autres mots).

Jeudi donc, je me suis levé avec une envie compulsive d'aller jouer au casino. J'ai donc appelé mon travail, j'ai déclaré que j'étais malade et je suis parti jouer.
J'ai retiré 450 € que j'ai commencé à jouer à la roulette électronique, je les ai perdu en 30 minutes. J'ai retiré de nouveau le même montant, que j'ai reperdu en 20 minutes.

puis comme je ne pouvais plus retirer a cause de mon plafond hebdo , j'ai fait une demande de retrait exceptionnel de 800 e que j'ai obtenu. J'en ai fait n'importe quoi, prenant des positions plus folles les unes que les autres pour me refaire.

Résultat des courses : 1700 € de perdu en seulement 1 heure. Et le pire c'est que j'ai essayé de nouveau de retirer de l'argent mais impossible car le service anti fraude de ma banque s'en est mélé et m'a harcelé au téléphone pour comprendre ce qu'il se passait.

Je suis donc rentré chez moi, sonné et abasourdi par ce que je venais de faire. Mais apparemment ca n'avait pas suffit puisque je suis ressorti au pmu en bas pour faire des payements en carte pour jouer au rapido et aux jeu de grattages. A ce moment précis de l'histoire, j'étais en pleine déprime, je buvais biere sur biere et fumais clope sur clope. Bref dérive totale entre 14h et 17h et 600 € de perdus.

Je suis rentré chez moi et j'ai du faire semblant de rien auprès de ma femme et rester digne toute la soirée.

Racontez cette histoire me fait encore du mal aujourd'hui. Je n'ai pas dormi depuis 3 nuit et évidemment je suis ruiné mais j'espère que cette fois cela aura été un mal pour un bien.

J'ai vraiment réfléchi et pris conscience des choses. Je vis dans la honte et le mensonge. J'ai perdu l'estime de moi même à cause de ma pratique du jeu. Le jeu a été un défouloir me permettant de me masquer mes problèmes et de ne pas les affronter. Je préferais jouer plutôt que de performer au boulot par exemple. Plus simple et moins contraignant.

Aujourd'hui je veux changer. Je suis donc abstinent depuis jeudi. J'ai abandonné l'idée de me refaire. J'ai acheté un calendrier pour barrer les jours sans jeu et je vais m'y tenir. J'ai pris rdv dans un hôpital spécialisé et j'y vais le 21 pour mon premier rdv.
Je vais entamer une vraie vie sans jouer. Si je vais plus loin par sur que je sois encore là l'année prochaine pour en parler avec vous

LiliB - 08/01/2019 à 01h34

Bonjour Dav,

Je suis sous le choc en lisant ton message.

J'espère que l'aide que tu auras te permettra de mettre cette rage que tu as sur ta reconstruction.

N'abandonne pas. Tu peux y arriver j'en suis certaine.

Courage !

dav19 - 08/01/2019 à 10h17

LiliB merci beaucoup, tu verras je vais m'en sortir. Je suis quelqu'un de normal pris dans une folie totale quand je joue. C'est difficile de mettre des mots là dessus.

ce que je peux dire c'est que le jeu est une addiction extremement puissante , la plus puissante de toute en ce qui me concerne et j'ai eu l'occasion de tester pas mal de chose malheureusement.

j'ai pris une leçon cette fois, je ne peux plus continuer ainsi. Je vais tenir bon. Toute façon je n'ai plus le choix.

LiliB - 08/01/2019 à 13h30

Bonjour Dav,

Oui le jeu est une addiction puissante.

Prenons l'alcool et la drogue … qui finissent par nous causer des maux physiques VISIBLES alors que pour le jeu … niet … personne ne peut savoir qu'on est un joueur compulsif à moins de nous avoir rencontré au casino complètement hypnotisé devant notre machine.

De plus il suffit d'avoir un ordinateur, un téléphone, une tablette pour jouer n'importe ou …

Bref, le jeu c'est d'la merde rireeeee

Allez … tiens bon encore aujourd'hui … une petite journée de plus … on lâche pas !

Répondre au fil Retour