Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Joueurs Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Témoignage

Par pilou19200

Bonsoir à tous,

Je souhaitais partager mon expérience,

J'ai une trentaine d'années, plutôt équilibré, avec quelques pertes financières passées et sans conséquences dans les casinos.Mon histoire est banale et avec bien moins de conséquences que d'autres, mais je pense qu'il est important de partager ses expériences avec ceux qui commencent à jouer, et viennent ici car se posent des questions.

Lors d'une venue occasionnelle au casino (1x tous les 6mois env.) j'ai eu de la chance, un gain soudain de 500 euros sur des machines à sous, je suis reparti heureux. Une venue deux semaines plus tard, gain de 200 euros. Venue une semaine plus tard, gain de 150 euros.

Me sentant en chance, j'ai commencé à y retourner plus régulièrement. Mais cette fois, se sont enchaînées les pertes, plus régulières (toutes les semaines), 100 euros par ci, 200 euros par là, parfois 300... En repartant, je me dégoûtais. Mais forcément, fort des gains passés, je me disais que ça ne pouvait que revenir ! Que cela DEVAIT revenir !

Arrivé à 2100 euros de pertes en 3 mois, j'ai commencé à me calmer. Puis, lors d'un nouveau passage, gain de 300 euros. Nouvelle venue, nouveau gain de 100 euros. Ça y est, je me disais que la chance me souriait de nouveau, alors je suis revenu rapidement.

Et là, le scénario s'est répété, mais de façon accentuée. Un soir, j'ai perdu 600 euros (je n'arrivais plus à m'arrêter). Mais au delà de la somme, psychologiquement, je me suis rendu compte que cela me touchait moins... et un peu plus tard, je me suis rendu compte que cette façon de réagir était tout sauf normale, c'est là que je me suis rendu compte que je développais vraiment une addiction, ce n'est plus uniquement l'argent que je cherchais, mais la recherche d'adrénaline qui était liée.

Pour réussir à faire un deuil de mes pertes, j'ai fait une sorte de all-in.J'ai dépensé 500 euros sur de grosses mises, toujours sur ces machines à sous. J'ai tout perdu en 30 minutes. J'en suis à 2800 euros de pertes, Je ne le recommanderai certainement pas, mais j'ai la sensation d'avoir tout tenté... et je pense que je me baserai là dessus pour ne plus revenir. j'ai assez donné.

Je me suis fait avoir, c'est (justement) le "jeu". J'ai fait le deuil de cette somme, je sais que je ne la retrouverai pas.

Cette expérience m'a fait me rendre compte que l'on peut extrêmement vite tomber dans un engrenage avec les casinos. Cette chance du débutant qui au final nous fait entrer dans une spirale négative, et qui mènera forcément à des pertes.

Si vous arrivez à partir à temps, un gain va toujours vous donner envie de revenir pour retrouver ce sentiment d'euphorie. Un gros joueur qui va réussir (par miracle!) à se faire, reviendra forcément car il va croire pouvoir gagner à nouveau, et finir avec de nouvelles pertes. Il n'y a qu'un gagnant, c'est le casino. Même avec des machines redistribuant 95%, sur la durée, il n'y a aucune change de gagner (et pour les miraculeux gagnants, ils reviendront !).

Toi qui lis ce message et qui commences à jouer, si tu te reconnais dans le fait d'avoir commencé par gagner, et est persuadé que tu vas gagner à nouveau, tu es prévenu... cela commence toujours comme ça. Prends tes gains, vas au restau, fais toi plaisir... mais essayes de ne pas te laisser tenter, car à force d'y retourner il n'y aura qu'un gagnant, et cela ne sera pas toi ! L'argent facile n'existe pas, cela se saurait blunk

Bon courage à tous ceux qui vivent encore avec ce vice, cela peut aller tellement vite...

Fil précédent Fil suivant

10 réponses


LiliB - 29/03/2019 à 22h26

Bonjour Pilou,

Tout d'abord bienvenu parmi nous.

Merci pour ton témoignage.

En effet, le joueur compulsif a besoin de jouer, de plus en plus, de plus en plus de grosses sommes pour retrouver cette adrénaline qu'il recherche.

Par conséquent, un joueur compulsif ne peut absolument pas jouer à des fins récréatives car il n'arrive pas à s'arrêter … sauf lorsqu'il est trop tard.

Un joueur compulsif reste, selon moi, un dépendant au jeu à vie. Il doit toujours être vigilant car tout comme un alcoolique il suffit de peu pour replonger.

Il faut vivre un jour à la fois et faire le choix, a chaque jour, de ne pas jouer.

Bon courage à toi aussi happy

pilou19200 - 07/04/2019 à 23h04

Bonsoir,

Petit message pour dire que je pensais être vacciné...
Mais à peine deux semaines plus tard, j'ai soudainement eu envie d'y retourner.. je n'ai pas cherché à résister,. c'était hier...
J'ai perdu 200 euros, puis 200 euros de plus.
J'ai perdu 50 euros supplémentaires, et retiré 50 euros.
J'ai alors eu une chance énorme de gagner un jackpot de 1750€ (1500€ après impôt).

Je ne m'en plaindrai surtout pas !
Mais j'y suis retourné..
Dans ma tête, je voulais jouer 100 euros.
Puis une fois perdu, j'ai joué 100 euros de plus.
Puis une fois perdu, joué 50... puis 50 de plus... etc... je n'arrivais plus à m'arrêter, ce n'était plus des billets qui étaient dans mon portefeuille mais de vulgaires bouts de papier qui me servaient pour me procurer "ma dose".

Bref, je n'ai pas tout perdu mon gain de la veille, mais quasi.
Ce n'est qu'en rentrant qu'on se rend compte de ce que l'on a fait..
J'ai cherché à me faire interdire, pensant naïvement que cela se faisait en ligne, mais non... il faut un courrier... un rdv... se sentir jugé... j'ai abandonné et me suis contenté de détruire ma carte de casino.


A tous ceux qui sentent qu'ils sont sur le point de développer une addiction... fuyez, les chances sont beaucoup trop minces ! J'imagine que vous avez moins 10% de chances de ressortir "vraiment" gagnants lors de votre prochaine venue... mais sur le long terme, vous n'avez juste AUCUNE chance.

Tout mon soutien aux joueurs compulsifs, que j'ai arrêté de "juger", des suites de ma petite expérience.

LiliB - 14/04/2019 à 22h46

Bonjour Pilou,

Soit très vigilant car de toute évidence tu as du mal à dire STOP.

En effet, au jeu, on ne gagne jamais.

Et les pertes sont de plus en plus importantes car, puisque nous cherchons à nous refaire, nous jouons des mises de plus importantes.

Bon courage …

E66 - 23/04/2019 à 15h21

Bonjour,

J'écris sur ce forum car je sens que je bascule dans un engrenage très dangereux pour ma famille et moi-même. Je comble excessivement la solitude et le manque d'accomplissement personnel par l'envie de jouer en ligne (car plus facile), de trouver du "fun" et gagner de l'argent. Après une multitude de crédits mon compagnon et moi-même arrivons au bout des possibilités d'endettement. Le jeu est un problème pour nous deux. Je culpabilise énormément face aux sommes perdues mais en ai fais le deuil, par contre je suis excessive et impulsive je n'arrive jamais à m'arrêter.
J'aimerai des témoignages de personnes ayant réussi à trouver des solutions surtout face aux jeux en ligne.
Merci beaucoup.

LiliB - 24/04/2019 à 03h35

Bonjour E66,

Tout d'abord bienvenu parmi nous.

Le jeu crée une dépendance au même titre que l'alcool, la drogue et les autres addictions.

Chaque personne a des raisons pour jouer mais je dirais que majoritairement c'est la recherche d'un exutoire qui est la raison principale.

Fuir la solitude, un travail insatisfaisant, une relation amoureuse en montagne russe, des frustrations petites et grandes au quotidien, bref, les raisons sont multiples.

Le jeu nous sert à oublier momentanément nos soucis.

Le hic, c'est qu'en gagnant, même de la monnaie de singe (moi je joue sur des jeux en ligne ou j'achète des jetons avec du vrai argent et même si je gagnais 50 millions de jetons je n'aurais rien pour) cela nous donne une décharge d'adrénaline incroyable et c'est cela qui nous rend dépendant. Malheureusement, pour retrouver cette dose d'adrénaline il faut miser toujours plus pour gagner plus et retrouver cette sensation de bien être bien temporaire.

La seule solution, à mon humble avis, ne plus jouer du tout … faire le choix … un jour à la fois … de ne plus jouer.

Tenir une toute petite journée … et puis une autre …. et encore une autre ..,

Ce n'est pas facile … mais chaque jour sans jeu nous permet de rétablir notre système immunitaire contre le jeu … chaque jour sans jeu nous permet de nous reconstruire … d'aller vers la surface au lieu d'être entraîné au fond par les sirènes …

Bon courage pour la suite.

Haut les cœurs !

pilou19200 - 09/07/2019 à 02h38

Bonsoir,

Tout d'abord, merci pour vos messages, pleins de bons conseils et et de sagesse happy

Mais si je reviens, vous vous doutez qu'il y a une raison... J'aurai du relire mes premiers posts, et suivre les conseils que j'avais moi même donné ! J'en étais resté à 2800 euros de pertes, j'en suis désormais à 6500..

Toujours la même rengaine, l'attrait des "bonus" sur ces machines à sous, qui nous font gagner des gains parfois importants (comptons 400 euros pour une mise de 2 euros). Ils ne sont pas fréquents, mais pas si rares non plus... Du coup, l'adrénaline me prend lorsque j'en gagne un, même si avec du recul, 80% donnent quelque chose de décevant...

J'ai eu plusieurs gains de 500, 400 euros... mais depuis quelques temps, je n'arrive plus à repartir gagnant. Je me dis "Allez, tu joues 50 et tu pars", à chaque fois ! Et j'y reste plusieurs heures, et finit par tout reperdre... Chaque venue me fait perdre de 200 à 500 euros, c'est juste énorme !

J'imagine la plupart des joueurs compulsifs font de même, c'est fou comme cela va vite...

J'hésite à me faire interdire... mais je trouve ça assez infantilisant, compliqué, et je n'ai pas envie de me faire juger...

J'écris ici un peu pour me délivrer, mais si toutefois vous aviez de nouvelles sages paroles, je prends avec plaisir, car il est difficile de trouver des personnes dans son entourage, ayant la même addiction... Merci !

LiliB - 11/07/2019 à 02h41

Bonjour Pilou,

Un joueur compulsif ne peut absolument pas jouer à des fins récréative.

Le joueur compulsif doit jouer de plus en plus, des sommes de plus en plus importantes pour retrouver la dose d adrénaline à laquelle nous carburons tous.

Une seule chose à faire. Oublier les pertes d hier. Ce qui est perdu l est pour toujours. Et faire le choix, un jour à la fois, de ne pas jouer.

J espère que tu réussira à à arrêter des maintenant la saignée dans tes finances.

Courage. Mise sur toi !

pilou19200 - 12/07/2019 à 01h17

Bonsoir LiliB et merci pour ton message,

J'aime beaucoup le "Mise sur toi", cela colle tellement bien !

Un jour à la fois, comme tu dis happy

Irinis44 - 13/07/2019 à 02h20

Bonsoir,
C'est la première fois que j'interviens sur ce forum....
Je viens d'avoir 60 ans et je suis addict aux jeux de casino depuis une bonne vingtaine d'années maintenant.
Je ne compte plus mes pertes pour éviter le vertige et comme il est souvent dit ici, il faut regarder devant.
J'ai déjà été interdite 3 fois de casinos et là je viens de me faire readmettre. Et bien entendu , en quelques jours seulement, les pertes s'accumulent. On ne guéri jamais de l'addiction aux jeux d'argent.
Du coup cette fois je n'ai pas attendu, j'ai immédiatement demandé à être exclue à nouveau et si je pouvais l'être définitivement j'en serais soulagée.
Tout ça pour dire à pilou 19200 que se faire interdire n'est ni infantilisant, ni une occasion de se faire juger.
Le policier qui te reçoit te ait juste signer un papier, il n'est pas là pour te faire la morale. Vis le plutôt comme une manière de te protéger. Tu vois, c'est tout sauf infantilisant : c'est toi qui décide, en adulte, de te préserver.
D'ailleurs je me suis rendue compte que lorsque je ne peux pas aller au casino, je n'y pense même pas, ou peu.
Il est vrai que j'ai la chance de n'être dépendante que des casinos terrestres. Contrairement à d'autres, le virtuel ne m'intéresse pas. Je joue aux casinos gratuits comme je jouerais à candy crush ...
Je n'ai pas non plus de problèmes d'argent, surtout depuis le décès de ma mère qui nous a laissé un petit patrimoine. Et justement, par respect pour mes parents qui ont bossé toute leur vie, je n'ai pas le droit de jeter cet argent par les fenêtres.
En fait, si je me fais interdire c'est que j'ai constaté que le casino me rend dingue littéralement. Je ne suis plus moi même, je perd le contrôle. Non seulement c'est nul mais c'est douloureux. Je déprime, j'ai des angoisses et en y réfléchissant bien, je ne prends pas plaisir à jouer, pas plus j'imagine, que l'alcoolique prend plaisir à boire.
J'ai parcouru ce forum avec attention et j'y ai lu des témoignages fort.
Il en résulte qu'il n'y a pas de recettes miracles pour en sortir. Demandez aux anciens fumeurs comment ils ont réussi à s'arrêter, il n'y en a pas deux qui explique la même chose...le seul point commun est la volonté de s'en sortir, ce que nous avons tous ici.
Donc pour me résumer nous ne jouons pas par hasard. Toutes les addictions sont liées à des blessures narcissiques qui remontent pour l'essentiel à l'enfance. C'est pour cela qu'on ne peut pas faire l'économie d'une thérapie, quelle qu'elle soit. Mais en attendant, il faut se préserver et en cela l'interdiction est d'une aide essentielle.
Bon courage à tous

Répondre au fil Retour