Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Joueurs Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Présentation des jeux d'argent et de hasard Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Paris hippiques

Les paris hippiques consistent à miser de l’argent sur l’issue d’une course de chevaux. Ils supposent une part de hasard et peuvent requérir quelques connaissances dans le domaine hippique, même s’il est tout à fait possible de jouer lorsqu’on est novice.

Les paris hippiques sont autorisés uniquement sous la forme du pari mutuel, c’est-à-dire que l’ensemble des mises (moins la part prélevée par l’opérateur) est mutualisé puis redistribué aux gagnants au prorata de leurs mises.

A la différence des paris sportifs, l’opérateur sur les courses hippiques n’est pas intéressé financièrement par les résultats des courses mais seulement par le volume des paris. Les cotes ne sont donc pas fixées par l’opérateur mais déterminées par l’ensemble des paris.  Tant que les paris ne sont pas clos, les cotes ne sont pas définitives : on parle alors de « cote probable ».  Il faut attendre les résultats de la course pour connaître les cotes réelles des chevaux et ainsi le montant exact des gains éventuels.

Accès

Il est possible de parier dans les hippodromes, dans les cafés PMU, sur les sites de jeu en ligne agréés par l’ARJEL ou par téléphone. Les paris, comme l’ensemble des jeux d’argent à l’exception des lotos, loteries et autres tombolas s’ils sont traditionnels, sont interdits aux moins de 18 ans.

Risques

Le fait que les paris hippiques allient hasard et connaissances hippiques peut renforcer l’illusion de contrôle des parieurs. Certains joueurs peuvent ainsi penser qu’en consultant de nombreux pronostics et en développant une connaissance fine des chevaux, ils auront plus de chances de gagner. Mais ce n’est pas vraiment  le cas, car le rôle du hasard reste important dans les courses hippiques. Les courses de trot ou d’obstacles par exemple sont très aléatoires car il existe beaucoup de facteurs de disqualification.

De plus, même si l’expertise permet de savoir sur quel cheval miser, le système de cotes implique que pour une même somme jouée le parieur gagne beaucoup moins d’argent pour un favori que pour un outsider, l’empêchant par là de gagner de grosses sommes.
Certains joueurs vont être particulièrement sensibles à l’ambiance des hippodromes ou des bars PMU qui suscite la convivialité, le sentiment d’émulation, renforçant ainsi l’envie de jouer.

Au contraire, certains joueurs préfèrent jouer seul et à distance (sur Internet ou par téléphone). Mais cet isolement peut conduire à jouer plus, car le joueur n’est pas soumis au regard des autres. L’absence de ce contrôle social peut le confiner dans une atmosphère irréelle, où il n’a plus la notion du temps passé, de l’argent dépensé et perdu. La possibilité de jouer sur plusieurs sites en même temps et la dématérialisation de l’argent misé augmentent également le risque de perte de contrôle.

 

Partagez vos expériences et échangez avec des internautes sur nos forums.

Retour