Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Vos questions / nos réponses

Joueurs Info Service répond
à vos questions

Posez votre question

Adresses utiles

Forums pour l'entourage Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

conseil d un ex joueur

Par joueursanonymesfrances

Malheureusement un joueur qui est dans le déni de son addiction,qui est en plein jeu est comme un héroïnomane après un shoot ou un alcoolique qui est ivre:
c est très dur pour une tiers personne de le raisonné ou de lui faire prendre conscience qu il est en train de se faire du mal et dans notre cas pour les addict aux jeu le "produit" est non une drogue ou de l alcool mais bien de l'argent...
et cette argent si difficilement gagné est le vôtres et celui de vos enfants.

De ma propre expérience de joueur hautement addict au poker online (6à 8 heurs par jour pendant 6 jours par semaine et cela pendant 12 ans...):

-essayé tous d'abord de l'aborder lorsqu il ne joue pas,car si il joue il ne vous calculera même pas.
Expliquez lui qu il est tous simplement moins présent et vous aimerez qu il soit plus présent pour la famille.

-Si ça ne marche pas:filmer le pendant qu il joue avec votre téléphone ou caméra,filmez le comment il vous envoi petre,comment il est hypnotiser par le jeux,comment il est agressif avec vous,vos enfants et surtout son ordinateur ou casino.
Puis une fois qu il ne joue pas montrez lui la vidéo et demandez lui si il aimerais vivre avec une femme accro aux drogue ou alcoolique car là il vous échappe quand il joue.Et c est la vision que vous avez de lui.

-si ça ne marche pas :première sommation ,vous lui expliquez simplement que vous n'en pouvez plus et que vous risquez de partir.Pour les couples ou l'argent est en commun expliquez lui que vous aller faire des démarche pour le mettre sous tutelle car il fait n'importe quoi et que vous sentez qu il n'a plus le contrôle de sa vie et de son/votres argent.

-si avec ça toujours pas d électrochoc:expliquez lui qu il va finir pas tout perdre,vous ,ses enfants car un juge verra facilement qu il dilapide le foyer...

conseil ultime:
protégez le en l occupant:sorti avec des amis,films,ciné,vie social développer,envoyez le jeter les poubelles,faire des courses,s occuper des enfants,poussez le à faire du sport,à avoir des hobbies et activités...
Même si ça vous pèse de le voir au spot,avec ses amis,à avoir des activités ou des hobbies.Pendent ce temps là il sera éloigné du jeux.
Pour ma part j'ai commencer à jouer très activement aux poker en ligne car après un an de mariage,ma femme qui est très casanière et possessive m’empêchait d 'avoir une vie social hyper développer,et petit à petit vu que je suis un couche tard(2à03h du mat) et elle une couche tôt(21h30 max au lit),je me retrouvait à airer dans mon salon,et voilà vous connaissez la suite.

Pour intégrer nôtres groupe il faut qu un joueur est eu le déclic et ai pris conscience qu il était malade de l'addiction au jeu,qu il ne pouvais pas arrêter seul juste par la volonté ,et qu il ai fait le "deuil" de ses pertes aux jeu...
Pour cela les psychiatres et psychologues des différent csapa font un excellent boulot.


Vous pouvez quand même venir seul pour voir comment se déroulent nos réunions et/ou trainer votres bien aimer(mais je le déconseille ,car le travail ne sera pas efficace et il viendra sous la contrainte).

Bonne chance mesdames,parents et enfants de joueurs compulsif,
Pour rappel notres réunion a lieu tous les mardis à l hopital paul brousse de villejuif (métro ligne 7 paul vaillant couturier) à partir de 19h00 bâtiment albatros sale 1 .

Fil suivant

3 réponses


Aprilk - 28/03/2018 à 08h41

Bonjour,

Je suis en couple avec un addict aux paris sportifs. Il consulte au csapa régulièrement, mais a commencé à y aller sous la contrainte (sa famille, moi...). Je perds espoir. Comment vous en êtes vous sorti ?

joueursanonymesfrances - 30/03/2018 à 18h16

La base de la guérison est la prise de conscience...
Malheureusement si il ne prend pas conscience seul qu il est malade,cela sera compliqué,c est pour cela que de parlé entre addict aide ennormement car à l hôpital le personnel soignant est extérieur à son mal être et à sa problématique et lui vit cette expérience comme un jugement négatif de l extérieur et comme de la leçon de moral bien souvent d une jeune médecin interne en psychiatrie ou psychologue débutante de 26 ans qui va lui apprendre la vie alors qu elle même ne la connais que par les bouquins !

crametou - 03/05/2018 à 21h35

Cela fait 15 ans que je joue je viens de me rendre compte que je suis addict car des que je commence je ne peut plus m'arreter pmu et je fait souffrir ma famille

Répondre au fil Retour