Par téléphone

Joueurs Info Service répond
à vos appels 7 jours sur 7

Contactez-nous

Adresses utiles

Forums pour les joueurs Télécharger en pdf Imprimer Envoyer à un ami

Besoin d aide et de soutien

Par ratatouille

1161 réponses


dav19 - 21/02/2019 à 18h06

"J'ai l'impression qu'on est pré-disposé, selon l'éducation, le vécu, les expériences, etc. Mais je ne veux pas me cacher derrière ça."

D'un point de vue biologique nous sommes surement prédisposé c'est certains. Mais je me demandais si certains parmi vous avaient été élevé par des parents catholiques. On m'a toujours fait croire à moi que j'avais une bonne étoile,que quelqu'un veillait sur moi. Ca m'a beaucoup aider gamin a avoir confiance en moi, mais ca c'est retourné terriblement contre moi dans le domaine du jeu.
Et notamment dans ma détermination a allez jusqu'au bout du bout pour me refaire

ratatouille - 22/02/2019 à 09h40

hello tout le monde,
Sommes nous predisposés à tomber dans une addiction je ne sais pas quant à l education je ne crois pas non plus car pour ma part je suis dans une fratrie nombreuse et je suis la seule ( a moins de ne pas le savoir pour les autres ) à etre tombée dans cette addiction du jeu , pourtant education catholique aussi , non pratiquant
Moi je pense que c est surtout notre vecu qui nous a fragilisé a un moment de notre vie et le jeu etait là pour nous faire croire qu on oublierai nos peines mais au contraire on deprime encore plus avec les soucis que cela engendre
Depuis hier je me dis que non je n en suis pas sortie malgre cette abstinence mais je me sens fragile et vunerable alors je resiste encore et encore et du coup je ne suis pas sereine .
Là pour moi c est le week end donc je ne crains rien car je ne suis pas seule mais faut que ce week end m apporte la force de tenir encore mais je vais y arriver , un jour a la fois faut absolument tenir c est primordial mais bon je suis lasse de cette lutte
Y a t il une solution pour ne plus etre dans le controle ???
Allez belle journée a tous , ca fait plaisir d avoir de vos nouvelles
allez on garde le cap
on garde le controle
un jour a la fois
Au plasir de vous lire my team
Belle journée!!!!!

LiliB - 22/02/2019 à 23h37

Bonjour groupe,

De toute évidence il nous reste encore beaucoup de chemin à faire pour trouver la sérénité.

La dépendance est elle génétique? J'en doute. À ma connaissance aucun de mes parents n'avaient de dépendances. Mon frère et ma soeur non plus.

En réalité je pense que le jeu comme toutes les dépendances nous sert de palliatif pour camoufler la misère si j'ose dire. La misère affective. Les problèmes au boulot. La solitude. Le stress. C'est la même chose que pour les alcooliques ou les drogues.

De plus en plus je me dis qu'il faut faire le choix jour après jour de ne pas jouer, mais ça c'est la première étape. L'autre étape la plus importante c'est de s'attaquer au coeur du problème. Qu'est qui nous amène à jouer ? De la il faut établir un plan de match avec des sonnettes d'alarme qui nous avertirons lorsque le danger approche. Des gardes fou.

Je travaille la dessus actuellement.

Allez courage. On avance pas à pas vers la lumière. Il ne faut pas lâcher. Haut les coeurs ! Nous sommes tous dignes d'amour.



Banqueroute - 25/02/2019 à 10h53

Bonjour à tous ,

Je m’appelle Laurence je joue au casino depuis ... très longtemps . Je gagne plutôt bien ma vie, j’ai quelqu’un dans ma vie , les autres dirait de moi que j’ai tout ce que je veux, seulement je suis emprisonné par cette addiction qui ne me quitte pas une seule journée je joue chaque jour, mes dettes passées à cause du jeu sont remboursées grâce à un plan que j’avais demander moi même dans un moment de lucidité.. aujourd’hui je dépense tout mon reste à vivre dans le casino, parfois je consulte l’historique de mes dépôts sur les sites et franchement ça fait flipper les gens dans le besoin me cracherai dessus je pense. Cette addiction porte mon couple à mal car je préfère garder mon argent pour jouer plutôt que partir en week-end ou aller au resto ou faire tout ce que les couples normaux font. Du coup j’ai même fait une cure pour rassurer mon amie , j’y ai vécu les 15 jours les plus moches de ma vie je crois je me suis retrouvée seule joueuse avec des addict a l’alcool ou aux drogues je me sentais différente pourtant je l’avoue nous avions tous une addiction nous étions pareil mais quand même c’etait Compliqué . Cette cure m’a empêcher de jouer durant 15 jours parce que j’étais partie sans ordi ni portable donc pas de possibilité de jouer . Nul besoin de vous dire qu’en rentrant de cure il ne m’a pas fallut beaucoup de jour pour me reconnecter

boulette123 - 25/02/2019 à 13h11

salut tout le monde,

Bienvenue Laurence ! Tu peux essayer de réduire cette addiction en commençant par faire des dépôts moins importants et en jouant un jour sur deux par exemple, puis un jour par semaine, un jour par mois... Le point positif, c'est l'absence de dettes et ta lucidité sur le fait que l'argent pourrait être utilisée pour d'autres activités. Oui, cela doit être étrange de se retrouver "mélangée" avec d'autres addicts. Quelques petites questions auxquelles tu peux te répondre à toi même hein car je ne suis ni psy ni de la police : ton job est-il stimulant ? Stresses-tu beaucoup dans ta vie privée ? Joues-tu pour t'isoler et oublier des événements difficiles ? Qu'attends-tu du jeu ?

Mes seules astuces pour enrayer les pertes d'argent ont été les suivantes : déposer l'argent que je souhaite épargner sur un compte bloqué. Fermer les sites de jeux en ligne et quand cela prenait du temps, je réduisais les dépôts au minimum.

Oui LIliB, la vraie question à résoudre est celle-ci ; qu'est-ce qui nous amène à jouer ? Que voulons nous contrôler dans cette action répétée ? Cette action nous soulage temporairement avant de nous flinguer le moral.
Remarque intéressante de Dav : en effet, le côté bonne étoile, protection assurée, peut encore plus nous enfoncer si nous avons la certitude de son existence.

Oui nous sommes vulnérables et c'est aussi pour cela que nous avons eu/nous avons ce besoin irrépressible d'exister à travers ce monde de jeux.

Prenez soin de vous.

ratatouille - 25/02/2019 à 13h17

Hello tout le monde et bienvenue Laurence
Oui c'est compliqué de s arrêter de jouer et même si le abstinence dure je ne suis pas sûre qu on guerrisse totalement à moins de tout changer dans nos vies
On est en plus conscients des dégâts que cela engendre mais c est plus fort que tout
On est conscient du mal qu on fait autour de nous conscient des pertes financières et malgré la chute peut être terrible
Moi je n' ai jamais fais ni cure ni psy (pour l addiction) je pense que la solution est en nous faut résister,faut se convaincre de tenir un jour après l autre faut s occuper l esprit les mains faut se donner les chances de réussir pas d argent sur soi pas de carte bleue un code sur l' ordi pour ne pas accéder a ces sites de jeu et petit à petit on s en defait même si on y pense souvent maison y arrive quand même
Moi je lutte encore un peu mais je vois que c est plus facile de jour en jour
Je veux être sereine financièrement,sereine pour mon avenir et ça me motive bcp
Alors je te souhaite et t envoie toute l énergie nécessaire a ce combat car il est plus agréable surtout que les beaux jours arrivent de partir en weekend ou partager un repas au resto que de rester enfermé devant son ordi a perdre bcp d argent ........
Ma lillib tu as raison il nous faut un plan d' action mais je suis assez confiante on sait pourquoi on joue donc moi je lutte contre cet ennui de ma semaine et j arrive jour après jour a m en sortir et les habitudes et les priorités changent aussi
Belle journée à tous
On garde le contrôle
Un jour a la fois
Au plaisir de vous lire

YAM932 - 27/02/2019 à 10h03

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien.

Un petit retour concernant mon expérience, je n'ai toujours pas rejouer depuis le 30 janvier et ma "rechute" où j'avais réussis à repartir sans perte.
J'ai l'impression d'y penser moins souvent au travail, et quand ça arrive, je passe lire nos messages ça me remet la tête sur les épaules.
Comme d'habitude ces pensées sont plus liées à l’appât du gain mais je me contente de mon salaire et je commence à voir le bout et a pouvoir mettre de coté =)

Comme Lili aime bien parler de tout ce qui tourne autour des publicités concernant le jeu et les autres drogues en générale je voulais vous parler de ce qui se passe de plus en plus sur les réseaux sociaux en France je sais pas si ça existe aussi au canada par exemple?
Donc il y avait déjà la mode des pronostiqueurs sur les réseaux sociaux qui te promettent des gains de folie que ce soit en paris sportif ou en bourse, il y en a plein qui font payer leurs " conseils" et la plus part sont affilié à des sites de paris comme un*bet ou w*n*max grâce auquel il touche des commissions sur les joueurs qu'ils ramènent sur le site. Déjà très suspect au niveau du procédé je trouve ...
M'étant déjà fais engrené plusieurs fois, je trouve ça dangereux que ça se multiplie sur les réseaux sociaux auprès des plus jeunes notamment...
Mais le pire maintenant, c'est qu'il y carrément des personnalités connues auprès des jeunes (youtubeur, rappeurs etc ...) qui font des pubs et qui valide ces pronostiqueurs auprès de leur communauté. Ils en parle tous les jours sur leur snapchat par exemple.
Enfin bref, petit coup de gueule du matin ^^

En tous cas, un jour à la fois, courage à tous et bonne semaine les copains.

boulette123 - 27/02/2019 à 11h38

Hello,

Coup de gueule justifié Yam ! L'autre jour, j'ai croisé deux mineurs, 15, 16 ans qui parlaient de sommes importantes perdues. Je me disais qu'il devait jouer au tabac. C'est quand même du grand n'importe quoi. Je pense qu'il pourrait être intéressant pour les collèges et lycées de mettre en place un système de prévention. Surtout à cette période où certains ados cherchent à contester l'autorité familiale.

Top si tu parviens à éviter le jeu. L'appât du gain, ennemi commun. Apprenons à nous contenter de ce que nous avons/gagnons en échange de notre travail.

Au plaisir de vous lire, et au moment d'entrer au casino ou de jouer en ligne, demandez vous si c'est vraiment ce que vous souhaitez, si vous n'avez pas mieux à faire, pour vous, pour vos proches ! Haut les coeurs.

LiliB - 27/02/2019 à 12h23

Bonjour groupe,

Tout d'abord bienvenue parmi nous Laurence.

Contrairement à Boulette je préconise un arrêt complet du jeu. Un jour à la fois mais un arrêt complet. Pourquoi ? Parce que le joueur compulsif ne peut jouer à des fins récréatives. Il veut toujours se refaire. Il ne sait pas s'arrêter.

Tu as pris conscience du problème. Imagine ce que tu pourrais faire des sommes épargnées !!!

Il vient de m'arriver un autre pépin, mon lave-vaisselle et mon réfrigérateur viennent de me lâcher, en même temps … si si … le réparateur m'a fait un devis qui m'a vite fait réaliser qu'il est préférable que je remplace les appareils d'autant qu'ils ont déjà 11 ans. Fort heureusement, nous avons des sous de côtés. Si cela m'était arrivé il y a 18 mois j'aurais été obligé de prendre un crédit.

Oui j'ai fais une rechute … pas trop coûteuse fort heureusement … mais j'essaie de garder la ligne droite en mettant le focus sur le positif que m'apporte une vie sans jeu.

Yam tu m'étonnes à peine. Je n'ai pas encore vu ce phénomène ici mais nul doute que ça viendra. Certains Youtubeurs font des publicités pour des politiciens sur leurs blogs, contre rémunération "of course", je trouve cela très discutable. Entre influenceurs influencés, fausses nouvelles etc. et les sirènes, pas facile de naviguer sur les mers agités.

Il faut donc éduquer nos enfants de manière à ce qu'ils puissent faire preuve de jugement critique et de clairvoyance … tout ce qui brille n'est pas or … et personne ne détient la science infuse.

Lulu … allez …. on reprend le baton de pèlerin … tu sais que tu es capable de ne pas jouer pendant une longue période … n'abandonne pas …

Bonne journée à tous … on garde le cap … On tient bonne encore une journée … Haut les cœurs !

Gros bisous ma Ratatouille happy

Répondre au fil Retour